AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 EVENEMENT 02 ♣ " Fête autour du brasier "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


♣ Messages : 279
♣ Livre Sterling : 755
♣ Date d'inscription : 04/01/2011


♣ Vos lettres de Noblesse
♣ Libre pour RP ?:
♣ Relationship:
♣ Inventaire:

MessageSujet: EVENEMENT 02 ♣ " Fête autour du brasier "   Ven 1 Juil - 16:36




❀ FÊTE AUTOUR DU BRASIER



Le feu brûlait au centre de la place, nous étions tous là, nous le peuple et les petits bourgeois. Autour de cet immense brasier nous dansons, chantons, buvons gaiement. Aujourd'hui, notre roi était heureux et fêtait son nouveau mariage avec la belle Jeanne Seymour. Les femmes avaient sorti leurs plus belles robes, les hommes leurs meilleurs habits. Des fleurs dans les cheveux, les jeunes célibataires dansaient avec de jeunes hommes en quête d'une future femme.
Dans le ciel, alors que tous profitaient de cette soirée, un feu d'artifice éclata dans le ciel, dévoilant aux londoniens un spectacle fantastique qui émerveillait les enfants et les adultes. L'alcool continua alors à couler, la musique à être joué et tous étaient là, à s'amuser, oubliant leurs problèmes et le travail qui allait les attendre le lendemain.


▬ Pour cet évènement, le seul mot d'ordre est de profiter, les jours prochains risques d'être difficiles, vous vous devez donc de vous amuser avant. Partager le bonheur de notre roi et de notre nouvelle reine et dansez.
▬ Ici, se sont les petits bourgeois et le peuple qui sont à l'honneur. Les nobles n'ont aucune raison de se mélanger au peuple, à moins qu'ils ne le désirent et qu'ils se soient déguisés en pauvre.







Dernière édition par The Majestic Rose le Ven 22 Juil - 13:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumsactifs.com

Invité

Invité




MessageSujet: Re: EVENEMENT 02 ♣ " Fête autour du brasier "   Dim 3 Juil - 12:33



Fête autour du brasier

« Une fête est un excès permis, voire ordonné. » (Sigmund Freud)





Anne Boleyn était morte. Henri VIII, le roi d’Angleterre, avait mis fin à ses jours 10 jours plus tôt. Le peuple anglais faisait à peine le deuil de sa reine bien aimée, apparemment Anne était beaucoup aimé par les britanniques. Quand 10 jours plus tard, le mariage du roi avec une certaine Jeanne Seymour était annoncé. Anna trouva qu’il s’agissait d’une coutume bien étrange. A peine sa femme était morte que le roi se remariait déjà. Bon et bah ça c’était fait ! Jamais à Venise le Doge se serait permis de se remarier aussi vite, ni de mettre sa femme à mort d’ailleurs. Il n’y a pas à dire, Anna était bien loin de la Sérénissime, cette journée le prouvait bien. Le pays de la Rose avait ses pics qu’on avait bien caché à la jeune Italienne. Enfin bref, de toute façon elle n’était pas prête de retourner en Italie de ci tôt. Son travail lui plaisait trop à Londres pour rentrer au pays maintenant. Anna quitta ses pensées pour se remettre doucement au travail. Dans l’arrière boutique de l’atelier, elle préparait quelques médicaments, les plus rudimentaires à préparer. Les autres… Et ben les autres étaient trop sophistiqués, trop compliqués pour sa condition de femme mais aussi parce qu’elle n’avait aucune notion de médecine. Dixit Eustache Marschall, le propriétaire du cabinet. Persuadé qu’une femme ne pourra jamais remplacer un homme, qu’elle ne pourra jamais faire son métier.

D’ailleurs en parlant du loup, le docteur Marschall entra dans la pièce et allait commencer à préparer d’autres médicaments quand il se rendit compte que son stock de plantes et de sangsues était vide. Il dit alors à Anna de faire rapidement l’inventaire de ce qui lui manquait, ils allaient faire quelques courses dans la ville. Anna fit ce que lui demanda son patron et le suivit dans les rues de Londres. Ils discutèrent de choses et d’autres. Débattant sur certains sujets et une fois arrivés sur la place principale ils commencèrent leurs emplettes quant un héraut commença à faire sa déclaration. Tout le monde arrêta son activité pour l’écouter et tous se retournèrent vers lui. Sur cette place même, cette nuit, une grande fête aura lieu pour célébrer le mariage du roi bien aimé d’Angleterre. Tout le monde y était invité, le peuple devait célébrer cette nouvelle ère. Anna regarda rapidement son mentor qui eut un petit sourire. Puis tout le monde reprit son activité. La jeune questionna le vieil homme pour comprendre le mystère du sourire et il lui dit de ne pas faire attention. Ce que fit Anna. En 1 an, elle avait pris l’habitude de ne plus faire attention. Toutefois en rentrant à l’atelier, le docteur Marschall lui avoua qu’il souriait parce que le roi pensait qu’avec une simple fête il allait faire oublier leur ancienne reine Anne Boleyn et faire accepter cette Jeanne Seymour sur le trône comme ça. Anna hocha la tête en signe de compréhension et lui répondit que c’était pas faux mais que rien faire risquait de vexer le peuple alors qu’à la Cour ils allaient sûrement fêter ça. Autre point de vue qui se tenait acquiesça le docteur. Suite à cela, ils retournèrent travailler comme si de rien n’était. Mais le docteur en milieu d’après midi accepta qu’Anna s’en aille afin qu’elle puisse se préparer pour ce soir. La jeune fille fut surprise de ce geste et avant qu’elle n’eut le temps de dire quoique ce soit Eustache lui avoua que dans sa jeunesse il aimait beaucoup s’amuser à ce genre de fête et il ne voulait pas la priver en travaillant jusque tard. Anna le remercia grandement et rentra rapidement chez elle pour se préparer.

Enfin pour se préparer, Anna n’avait pas besoin de 3 heures. Elle ne possédait pas une grande toilette comme pouvaient avoir les femmes nobles. La vie d’Anna était assez modeste. Elle ne possédait qu’une seule robe qui pourrait aller pour la fête. C’était la robe qu’elle mettait lors du carnaval de Venise. Une robe grise, toute simple, Anna n’avait pas les moyens de la orner davantage. Lorsqu’elle revêtit sa robe, Anna ne put s’empêcher de repenser à toutes les fois où elle avait participé au carnaval de Venise. Une soirée où tout le monde mettait ses plus beaux vêtements, se masquer le visage et personne ne savait qui était son voisin. Les pauvres et les riches réunis dans une seule soirée où tout le monde est égal. Mais apparemment à Londres, il n’était pas question de ça. Chacun devait rester à sa place. Le peuple reste avec le peuple, pas question de se mélanger avec les nobles. Si ça avait été comme ça à Venise, jamais Anna n’aurait rencontré Catherina de Visconti et jamais elle n’aurait pu être son amie. Enfin cela faisait presque 10 ans qu’elle n’avait aucune nouvelle d’elle. Peut être qu’elle était retournée à Venise pour le carnaval en espérant revoir son amie du peuple… Mais qu’importe, la nuit était tombée, il fallait qu’Anna oublie un tant soit peu sa ville natale et qu’elle en profite pour s’amuser, au moins une soirée.

Anna sortit de chez elle. Un vent un peu froid lui caressait la peau et faisait légèrement voler ses longues mèches brunes qu’elle n’avait pas attachées. Elle se mélangea à la foule qui s’était mise pourrait on dire sur son 31. Tout le monde allait vers la même direction. Vers l’immense brasier qui avait été allumé dans les rues de la ville, sur une des plus grande place de Londres. Plusieurs personnes étaient déjà arrivées et la musique retentissait déjà près du feu. Les gens commencèrent à danser, à s’amuser et à boire. Quelques patients du cabinet reconnurent Anna et lui proposèrent de boire un verre ensemble. Ils allaient vers les grands tonneaux et pour la première fois depuis qu’elle était arrivée Anna goutta de la bière. C’était sucré, mousseux, ça faisait des bulles. En gros ce n’était vraiment pas agréable à boire. Anna faillit recracher ce qu’elle venait de boire, ce qui fit rire les patients du docteur. Elle n’était pas habituée à ce genre de boisson, le vin commençait déjà à lui manquer. C’était plus doux, plus frais. Enfin c’était bien différent de ce qu’elle avait dans sa chope. Elle laissa les patients entre eux, l’alcool commençait déjà à leur taper sur le cerveau. Anna se dirigea donc vers les grandes tables, regardant les gens dansaient et écoutant les musiciens jouaient leurs chansons folkloriques. Cette nuit allait faire oublier le dur labeur de leur journée et celle du lendemain. Anna s’assit et posa son verre près d’elle, bien qu’elle savait qu’elle n’y toucherait plus. Elle regarda rapidement autour d’elle, espérant trouver quelqu’un qu’elle connaissait mais avec ce monde, elle perdit rapidement espoir. Elle plongea alors son regard dans le grand brasier, essayant de trouver un moyen pour s’amuser comme les autres londoniens.


Dernière édition par Anna Catoni le Dim 10 Juil - 23:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Une rose est belle ♣ Ses épines piquent


♣ Messages : 673
♣ Livre Sterling : 1040
♣ Date d'inscription : 01/07/2011
♣ Localisation : Landscape Village
♣ Age du personnage : 24 ans
♣ Profession : Bourgeoise toujours prête à aider les plus faibles.


♣ Vos lettres de Noblesse
♣ Libre pour RP ?: Ah que oui :p
♣ Relationship:
♣ Inventaire:

MessageSujet: Re: EVENEMENT 02 ♣ " Fête autour du brasier "   Lun 4 Juil - 14:02

Tout Londres était en fête ce soir-là ! La raison ? Le mariage du roi et de la nouvelle reine d'Angleterre ! Un événement tant attendu, bien que l'exécution d'Anne Boleyn ne date pas de si longtemps que cela en avait l'air, tout le royaume comptait se divertir comme il le pouvait. Le bruit du feu d'artifice résonnait dans l'air, tout comme les nombreuses couleurs illuminaient le ciel noir de la capitale. La nuit promettait d'être longue, mes amis, très longue...

-Vous ne devriez pas boire autant de bière, père !

-Voyons, amuse-toi un peu !

Le visage de Marianne perdit son sourire tandis que celui du vieux Foster apparut, accompagné d'un rire amusé face au sérieux de sa fille. Même en une soirée de fête, elle trouvait un moyen d'être au petit soin avec son paternel. Elle lui rappelait beaucoup sa mère, lorsque cette dernière lui faisait sans arrêt des leçons de moral sur la quantité d'alcool qu'il pouvait ingurgiter lors de soirée comme celle se déroulant en ce moment. La miss n'aimait pas qu'il boive autant, et pour cause : il en était déjà à la moitié de sa deuxième chope de bière, tandis qu'elle n'en était même pas au quart de sa première depuis leur arrivée à Londres. Il était fragile et même s'il prétendait tenir mieux la boisson, du fait de son expérience, que toutes les autres personnes présentent, la jeune femme était sûre du contraire. La dernière fois qu'il avait bu autant, le vieillard avait dû être porté, voir tiré par sa fille afin de rentrer indemne jusqu'à leur manoir à Landscape. Il était hors de question qu'une telle aventure recommence... !

Assise à une table, miss Foster était vêtue d'une élégante robe rouge faisant ressortir ses yeux noisette. Un serre-tête empêcher ses mèches de cheveux de tomber sur son visage, le dégageant. De loin, elle observait les gens qui dansaient autour ou non loin du brasier, assise à une table avec des amis et bien sûr son père. Une ambiance de joie et de gaîté régnait en ces lieux alors que demain, les festivités se réduiront au pénible avec le travail qui attendrait ces petites gens. Ils avaient raison, d'en profiter, ces instants sont si rares ces derniers temps... Elle-même avait accepté de se rendre ici afin de décompresser un peu. Et puis, monsieur Foster avait bien besoin de sortir un peu de leur manoir, étant devenu presque une « prison » pour lui. Marianne ne souhaitait pas qu'il marche de trop, son état de santé ne lui permettait pas de faire des folies. De plus, même si leur fortune se comptait sur le bout des doigts, il y avait toujours des gens malhonnêtes prêt à s'en prendre à plus faibles qu'eux. Elle a beau tout faire pour lui, il est évident qu'elle ne puisse pas être partout à la fois ! Elle s'en voudrait beaucoup si jamais il devait lui arriver malheur... Après tout, il était le seul être de sa famille encore en vie, c'était compréhensible. Les yeux rêveur, Marianne observa un duo se faufiler entre les autres danseurs tout en rigolant. Au moins, eux, on ne pouvait pas dire qu'il s'ennuyait.

Elle sentit alors quelque chose lui toucher l'épaule. Tournant sa tête d'un quart de tour, la demoiselle tomba nez à nez avec Geoffroy, un ami. Ce dernier lui proposa une petite danse, chose qu'elle hésita avant d'accepter. Lui prenant la main, ils se dirigèrent tous les deux vers le brasier. Sous le signe de la joie, ils se mirent à tourbillonner et à tourbillonner pendant au moins une bonne demi-heure, jusqu'à l'épuisement. À ce moment, on pouvait dire que la brunette s'était vraiment évadée dans un nouveau monde, oubliant son petit train-train quotidien et s'amusant, selon le souhait de son père en l'amenant en ces lieux. Fatiguée, elle le laissa avec une autre cavalière et retourna s'asseoir avec son père, ce dernier discutant avec trois autres compagnons. Se sentant de trop, et ne voulant pas les déranger dans cette discussion animée de gestes et de rires, elle décida finalement d'aller faire un peu le tour des tables. Parmi celles-ci, elle retrouva certaines familles de Landscape qu'elle salua et avec qui, parfois, elle s'arrêtait afin de savoir un peu comment ils se portaient. Marianne continua ainsi sa route jusqu'à arriver à une table où se trouvait une jeune femme blonde, au bout, un peu à l'écart des autres citoyens londoniens en train de faire la fête. Bizarrement, de dos, il lui semblait reconnaître une personne familière. Ce ne fut qu'en s'asseyant en face d'elle que miss Foster reconnue Anna Catoni, la jeune docteur qu'elle avait l'habitude de voir lorsque des pauvres gens du village en avait besoin.


-Bonsoir miss Catoni ! S'exclama-t-elle avec un sourire. Rester seule n'est pas la meilleure façon de s'amuser lors d'une fête !

Son attitude était détachée mais non moins motivée à participer à cette fête. Certes, elle avait eu du mal à vraiment s'y mettre, mais maintenant, autant en profiter, vous ne pensez pas ?

_________________

♣️ I’m everything you can’t control



Dernière édition par Marianne Foster le Ven 8 Juil - 10:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret-of-stonehenge.forumgratuit.org/
avatar

    Fondatrice ღ « La guerrière au cygne. »


♣ Messages : 1501
♣ Livre Sterling : 2553
♣ Date d'inscription : 06/03/2011
♣ Localisation : Londres
♣ Age du personnage : 20 ans
♣ Profession : Boulangère


♣ Vos lettres de Noblesse
♣ Libre pour RP ?:
♣ Relationship:
♣ Inventaire:

MessageSujet: Re: EVENEMENT 02 ♣ " Fête autour du brasier "   Jeu 7 Juil - 22:11



Fête autour du brasier
_________________________________________________


La fête était à son comble, j’étais sortie de ma boulangerie car ma patronne m’avait ordonée d’aller m’amuser un peu. Ah les fêtes ! Je les enchainais quand j’étais à la cour de France, cette période est si lointaine. Aujourd’hui, j’avais du me coudre moi-même ma robe – rien de bien extraordinaire mais c’était déjà beaucoup avec les moyens que j’avais. Ma tunique faisait un peu genre corset, ma robe était de couleur verte quelque chose de très simple. J’avais essayé d’agrémenter le tout de nœuds ou autre, avec un peu de fils que ma patronne m’avait donné. J’avais utilisée un peu de mes économies pour m’acheter une coiffe à mettre dans mes cheveux pour les tenir en une forme de chignon. J’avais bon goût, avec mes petits moyens j’avais essayé de faire de mon mieux. Je dansais au son de la musique, ça faisait longtemps tiens que je n’avais pas fais quelques pas de danse. La danse, ma passion de toujours que je partageais avec Antanasia Nous dansions, dansions, dansions encore jusqu’à ce qu’Ania était fatiguée alors on s’arrêtait. Je tournais autour du feu, j’étais seule dans mon monde, dans ma bulle. Je fermais les yeux me demandant comment je faisais pour ne pas rentrer dans les gens qui m’entouraient. Je devais me changer les idées, le matin même je m’étais fait jeter du château des Devonshire comme une mal propre. La journée avait très mal commencé, j’avais déchiré l’une de mes robes en plus… Je passais du temps à repriser mes robes, n’ayant plus les moyens de m’offrir de belles toilettes.

Quand je rouvris les yeux, mon regard se posa sur Marianne. Je souris timidement, j’irai la voir quand la musique s’arrêterait. Elle parlait à une jeune femme que je ne connaissais guère. Marianne… une amie chère à mon cœur, qui faisait son possible pour m’aider à franchir cette prison de château de Devonshire. On n’avait pas réussis, les serviteurs avaient du recevoir des ordres très strictes. Elle était courageuse cette Marianne, je l’admirais pour ça. A priori, ici je ne connaissais personne d’autres. Et pourtant, mon métier me permettait de connaitre pas mal de gens. Il fallait être souriante, et sympathique je l’étais. Je recevais de nombreux compliments de mes patrons. Je m’arrêtais, et je m’approchais doucement de Marianne et de la jeune inconnue. « Marianne ? Bonsoir. Puis-je ? » lui demandais-je à montrant d’un signe de la main le siège à côté d’elle. Je ne voulais pas la déranger, elle et son amie. J’inclinais légèrement ma tête pour saluer l’inconnue. Boulangère, certes ! Mais je n’avais pas oublié mes bonnes manières. Je ne comptais pas rester longtemps à cette fête, demain je devais travailler… J’étais là, juste histoire de me changer un peu les idées. Oublier mon chagrin, et mon malheur juste un instant. Etre heureuse, danser et m’amuser comme avant… Mais même en dansant, je n’avais pu me sortir de la tête les événements de ce matin ! Heureusement que Marianne était là pour me soutenir et m’aider sinon je ne sais pas comment je ferai.

Hier, c’était au palais de la reine de France habillée de mes plus beaux atours que je dansais avec mille et un cavaliers différents jusqu’à la tombée du jour. Aujourd’hui, c’était autour d’un brasier que je dansais, habillée d’une robe que j’avais fais moi-même, j’étais fière mais elle n’était pas des plus belles. Qu’en sera-t-il de demain alors ?

_________________

    Svan' ᘚ L'amour est insaisissable. C'est un vide intérieur qui se comble. La beauté retrouvée grâce au regard d'un autre. C'est vivre au présent, pour l'avenir, en brûlant le passé. C'est la seule façon de se sentir vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://7wonders.forumactif.fr/

Invité

Invité




MessageSujet: Re: EVENEMENT 02 ♣ " Fête autour du brasier "   Ven 8 Juil - 6:52

Ce matin je me lève tôt, on m'assigne à la sécurité d'une aile du palais, car avec les préparatifs du mariage il y a énormément d'allées et venues. Je passe ainsi plusieurs heures à arpenter divers couloirs en compagnie d'un autre chevalier que je ne connais que de vue. Donc pas une seule parole, un ennui total jusqu'à la relève de midi. Là, direction la caserne ou je retrouve mes camarades autour d'un bon repas. Une fois terminé, on nous donne quartier libre durant deux heures, on en profite pour se remettre en forme et discuter encore. Puis le mariage commence et on nous assigne à nouveau à la sécurité du Roi. Les heures passe, je manque de m'endormir debout, c'est mon voisin qui me tire de mes rêveries. Plusieurs nobles parmi mes connaissances me croisent, ils me saluent et je le leur rend.

Enfin on nous donne quartier libre pour la soirée, j'en profite pour aller me débarbouiller, et, bien que pouvant rejoindre la fête dans le palais, je préfère me rendre dans les rues, tout en revêtant des habits simple, mais sans me séparer d'une dague, on est jamais trop prudent. Voyant de la fumée et des flammes plus loin, je me dirige alors droit vers la source, tout comme nombre de gens. Arrivé sur place je découvre un immense brasier, le peuple fête le mariage de son Roi. Voyant alors divers tonneaux de bières non loin, je m'y dirige et me sert à boire. N'ayant pas bu depuis plusieurs heures, je déguste la liquide, et m'en ressert à deux reprise avant de me poser contre le mur le plus proche et d'observer les gens aux alentours.

Cherchant avant tout à voir si Elizabeth se trouve dans le coin, je suis déçu de ne pas la voir, d'un autre côté avec le monde qu'il y a ici, il est tout à fait probable que je ne la trouve pas. C'est à force de scruter les environs que je reconnais Anna, et n'ayant aucune autre chose en vue pour le moment je me dirige vers elle, et remarque alors que d'autres personnes sont avec elle. Ne sachant que faire, hésitant à m'incruster, je décide de rester à l'écart et d'attendre, d'autant plus que je ne souhaite pas faire savoir à tout le monde qu'un chevalier se trouve parmi le peuple, cela pourrai me créer des ennuis.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité




MessageSujet: Re: EVENEMENT 02 ♣ " Fête autour du brasier "   Dim 10 Juil - 23:49



Fête autour du brasier

« Une fête est un excès permis, voire ordonné. » (Sigmund Freud)





La fête battait son plein. Les gens affluaient de plus en plus autour de cet immense brasier. La fumée qui s’en échappait devait très certainement être visible de loin, peut être même que les nobles la voyaient du palais de sa Majesté le roi. Anna regarda la fumée s’élever avant de reporter son attention sur le brasier en lui-même. Assise sur un banc, elle regardait le peuple de Londres danser, les robes des femmes volaient, s’envolant avec leurs pas de danse. Il faut bien avouer qu’assise là, Anna ne s’amusait très certainement pas autant que ceux qui tournaient devant ses yeux. Essayant de penser à tout sauf aux seules fêtes de ville qu’elle connaissait, c'est-à-dire le carnaval de Venise, Anna chercha un moyen de sortir de son état de spectateur pour être un peu plus active et de s’amuser, enfin. Parce que c’était bien beau de rester assise là mais si c’est pour rester comme ça autant qu’elle retourne chez elle pour aller se coucher. Mais bon, ça aurait pas été dommage de ne pas en profiter, ce n’est pas demain que le roi se remariera. Quoique… Tout était possible avec Henri VIII, Anna en avait bien peur. Anna sortit de ses songes quelques instants quand elle crut apercevoir Marianne Foster, une bourgeoise qu’elle voyait souvent, elle s’occupait de prendre soin des pauvres dans son village. Mais cette pensée quitta très rapidement l’esprit d’Anna. Elle ne voyait absolument pas Marianne à ce genre fête. Bien trop sérieuse pour ça. Rien que pour venir et encore plus pour danser. Mais après tout pourquoi pas, Anna ne connaissait pas particulièrement Marianne, juste une aide de temps en temps mais à part ça…

La jeune fille croisa les jambes et reporta son attention sur son verre de bière. Elle joua pendant un instant avec, passant son index sur le rebord de la coupe. Cherchant un moyen de s’amuser. Demander à quelqu’un de danser ? Surement pas ! Elle était bien trop timide et personne ne voudrait danser avec et d’ailleurs elle n’était pas une excellente danseuse, il fallait bien l’avouer. A défaut de pouvoir danser, Anna se concentra alors sur la musique, découvrant les chansons qu’écoutaient les Anglais. Des mélodies bien étrangères à ses oreilles mais absolument pas désagréable à écouter. Anna ferma doucement les yeux, se laissant porter par ces mélodies venues d’ailleurs et cette langue qu’elle avait dû apprendre très rapidement pour son arrivée en Angleterre. Le style de musique et les instruments devaient être bien différents au palais. Deux fêtes bien différentes pour gens bien différents. La musique cessa doucement et Anna rouvrit alors les yeux. Elle cessa de jouer avec son verre et le prit alors dans sa main. Elle sentit à nouveau la boisson avant de la porter à ses lèvres, histoire de ne pas rester sur une tentative peu fructueuse. Mais le goût de cette boisson lui arracha une nouvelle grimace. Il n’y avait pas à dire, elle ne pourrait jamais apprécier cette chose. Après avoir été habituée depuis 18 ans à du vin italien s’abaisser à la bière anglaise était un sacré changement et pas forcément un bon changement mais alors vraiment pas bon.

Anna avait relevé la tête pour regarder à nouveau autour d’elle quand quelqu’un vint s’asseoir en face d’elle. Elle fut déjà surprise que quelqu’un vienne s’asseoir mais l’identité de la personne l’a surpris encore plus. Marianne Foster. Anna lui sourit en voyant sa connaissance… Amie… Collaboratrice plutôt s’asseoir avec elle. Enfin elle n’allait pu être seule. Les paroles de Marianne firent sourire davantage la jeune fille. Elle repoussa sa coupe et posa les bras sur la table tout en répondant à son interlocutrice.


    « Buonasera Signorina Foster »


Anna était ravie de voir que Marianne était prête à passer quelques instants de cette soirée avec elle. Elle ne connaissait pas grand monde dans cette foule et un visage familier ne faisait pas de mal, bien au contraire. Sans avoir fait exprès, ou presque, la jeune fille avait répondu à Marianne en Italien. A force de devoir faire attention à ce qu’elle disait depuis 1 an, il fallait bien que dans certains moments de détente le naturel revienne au galop. Il lui arrivait parfois de lâcher des mots italiens au cabinet mais elle faisait bien attention à ce qu’elle n’en dise pas trop et surtout pas devant des patients mais aussi en face de son patron. Enfin bref, ce soir s’était détente, elle pouvait se permettre quelques mots d’Italien, du moins elle espérait. Anna laissa de côté ses pensées sur sa langue maternelle pour se re-concentrer sur Marianne. C’était peut être vraiment elle qu’elle avait vu danser. Finalement elle savait peut être également s’amuser la Foster. En tout cas son sourire et le timbre de sa voix ne pouvaient pas tromper sur sa joie d’être là, ou du moins son amusement. Anna lui sourit et finit par répondre à sa remarque.

    « Je suis entièrement d’accord avec vous mais quand on ne connait personne, ce n’est pas évident. Heureusement que vous êtes là, d’ailleurs je n’aurais jamais cru que vous seriez présente. »


Ce n’était absolument pas une remarque mesquine ou quoi que ce soit. C’est juste qu’Anna n’aurait jamais imaginé que Marianne puisse apprécier ce genre de fête. Elle était toujours très sérieuse, prête à aider les gens dans la minute qui suit, ce qui aux yeux d’Anna était une énorme qualité, mais cette qualité ne semble pas compatible avec la perspective de sortir s’amuser alors que d’autres souffraient en dehors des murs de la capitale. Alors que Marianne venait de répondre, une autre jeune femme s’approcha de leur table. Anna ne la connaissait pas mais cette dernière semblait connaitre Marianne, assez pour l’appeler par son prénom en tout cas. L’Italienne afficha un sourire chaleureux et hocha également la tête pour saluer cette nouvelle venue. A sa question si elle pouvait s’asseoir Anna lui fit signe que les places à côté des deux jeunes femmes étaient entièrement libres. Encore plus pour les amis de l’une d’elles, d’une moins aux yeux de l’Italienne. Pendant quelques instants, Anna ne put quitter du regard la nouvelle venue. Elle ne connaissait pas son nom mais son visage lui disait quelque chose. Elle était sure de l’avoir vu quelque part mais pas moyen de s’en rappeler. Peut être qu’au cours de la conversation, ça allait lui revenir, un instant d’illumination. C’est beau de rêver n’est ce pas ?

Toutefois Anna n’aura peut être pas le plaisir d’en savoir sur cette blonde au visage familier qu’un visage tout aussi familier se présenta ou presque. Anna reconnut Grégoire Bellay, une connaissance chez les Chevaliers. Il avait fait mine de s’approcher avant de rester finalement à l’écart. La jeune fille se demanda bien pourquoi et ne put s’empêcher de continuer de jeter un œil vers le chevalier. Allant jusqu’à ne plus écouter la discussion qu’avaient Marianne et l’autre jeune femme. Anna finit par s’excuser auprès d‘elles et se leva afin d’aller saluer Grégoire. Normalement vu son rang, ça devrait être lui devait faire le premier pas pour lui adresser la parole mais elle n’avait pas respecté cette règle le jour de leur rencontre, c’est pas à une fête qu’elle allait changer nan mais. Anna s’approcha du Chevalier, le sourire aux lèvres avant de hocher la tête pour le saluer, une fois à sa hauteur.


    « Bonsoir Sir Bellay. Je ne savais pas que les Chevaliers devaient patrouiller lors de la fête. »

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité




MessageSujet: Re: EVENEMENT 02 ♣ " Fête autour du brasier "   Mar 12 Juil - 16:51

Je commençais à trouver le temps long, les gens autour de moi ont tendance à ne pas m'approcher, ils ont du deviner que je ne suis pas un homme du peuple, et ma dague, laissée légèrement découverte ne doit pas aider énormément, mais je préfère rester prudent, sans pour autant être provoquant. Je me plonge dans mes pensées, en me disant que c'est malheureux que les habitants de ce monde soient divisés par des catégories. Je jette un nouveau coup d’œil au groupe d'Anna, elle ne semble pas m'avoir remarqué et je commence à chercher un autre endroit pour ne déranger personne, avec de la chance je croiserai peut être Élisabeth, que je n'ai pas revu depuis longtemps, j'ai perdu le compte des jours d'ailleurs. Alors que j'ai le dos tourné, une voix m'interpelle:

- " Bonsoir Sir Bellay. Je ne savais pas que les Chevaliers devaient patrouiller lors de la fête. "

Je me retourne, et me retrouve face à Anna, dans sa robe grise. Je suis encore surpris par son oubli, délibéré ou non, des façons d'aborder une personne d'une classe supérieure et tente d’imaginer la tête que ferai certains nobles face à quelqu'un de ce genre. Loin de me choquer cela me fait sourire. Je marque un temps d'arrêt, la détaillant du regard. Évitant les pensées trop intimes je me concentre sur son visage et répond, d'une traite, un peu stressé:

- " Bonsoir Dame Anna. Je ne suis pas en patrouille, j'ai déjà passé le reste de la journée à sécuriser le palais, et je compte bien profiter de cette soirée. Mais pas parmi les nobles, je préfère rester ici. Loin de toutes ces coutumes et manières de faire qui ont tendance à m'énerver. Au moins ici on peux profiter autant que l'on veux sans se préoccuper de qui est qui. Et je connais beaucoup de monde issu du peuple. Et j'en cherche une en particulier, mais je ne pense pas qu'elle viendra finalement. Tant pis, profitons ensemble alors si vous le souhaitez? "

J'essaie de ne pas me montrer discourtois, ayant enfin de la compagnie il serai malheureux de la faire fuir. Je plonge mon regard dans le sien et sourit, attendant la réaction. Le brasier non loin brûle et la chaleur commence à être étouffante, je tousse un coup et reprend un chope de bière.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité




MessageSujet: Re: EVENEMENT 02 ♣ " Fête autour du brasier "   Mer 13 Juil - 15:11





Elle sortit de la boutique, sourire aux lèvres. La musique arrivait jusque ses oreilles, la place du village déjà en fête depuis quelques heures. Le soleil s’était déjà couché et la nuit était tombé. Elle entendait les cris de joie, les acclamations et les pieds taper contre les dalles. Descendant la petite rue, elle s’était vêtue de sa plus belle robe pour l’occasion. Dans sa sacoche, elle glissa quelques pièces qu’elle avait récolté de la part des cliente satisfaite de la livraison rapide et à l’heure sans dommages sur leur robe. Après quelques minutes de marche d’un pas sautillant, la jolie Judith arriva enfin au lieu de la fête. Son visage s’illumina à la lumière du grand feu de joie. Les gens dansaient, buvaient, mangeait. Elle aimait tellement faire la fête, s’amuser. S’avançant encore, elle fut vite plongée dans la foule et c’était étrange de penser que son père avait été pendu sur cette même place publique et qu’aujourd’hui, elle venait y danser. Mais à vrai dire, tout cela n’effleura même pas son esprit: elle était déjà enrôlée dans une ronde qu’elle suivait avec bonheur. La raison de cette fête était le mariage du Roi. Etrangement, Judith ne prêtait pas tellement d’attention à tout cela et si c’était pour la mort du Roi, elle aurait sans doutes danser de la même façon. Elle n’y accordait pas d’importance puisque pour elle le Roi n’était qu’une figure presque abstraite. Inexistante dans sa vie de tous les jours et c’était bien la justice de ce Roi qui avait assassiné son père. Elle passait beaucoup plus de temps à vivre qu’à réfléchir ou s’intéresser pour des choses qui lui paraissait si loin, qui lui semblait ne pas la concerner. Elle dansait donc, avec toute sa joie et sa bonne humeur, toute son énergie. Elle riait à voir un vieux mendient ivre mort se dandinait et elle regardait tendrement les enfants se prendre la mains et bouger leurs petits pieds au rythme de la musique. Au bout de quelques temps, elle eut soif et elle se retira de la danse non sans mal. Elle trébucha sur quelque chose et manqua de tomber au sol. Par réflexe, elle attrapa un bras et resta finalement debout. Relevant le visage, elle aurait voulu s’excuser face à cette personne, mais constatant qu’il s’agissait Adrian, elle se contenta de faire la moue, de le toiser du regard et de passer son chemin. Ce n’est pas qu’elle le détestait, mais disons qu’ils n’avaient pas tellement d’affinités. Chaque fois qu’ils se parlaient, cela finissait en dispute. Evidemment, c’était de sa faute, à lui. Toujours de sa faute. Il avait le don pour la provoquer et l’énerver. Il savait quel sujet, quelle parole la faisait sortir de ses gonds. Mais ce n’était jamais méchant. Juste taquin et elle marchait (je dirais même courrait) toujours dans le piège. Mais elle ne pouvait pas s’en empêcher. Elle était trop impulsive. Elle fit quelques pas, se retourna pour lui jeter un regard noir et se retira un peu, se reposant. Elle savait que ce regard allait éveiller en lui l’envie de la provoquer. Mais au fond, peut-être qu’elle aimait ça, se disputer avec lui ? Cela devenait une habitude, et avec le temps, elle y avait prit gout. Parce que c’était divertissant et que ça lui permettait aussi de lâcher toute la colère qu’elle avait en elle depuis la mort de son père. Il était une sorte de défouloir, mais ils faisaient attention à ne pas dépasser les limites. Parce que c’est justement cela qui faisait que leur lien marchait encore et qu’ils ne se haïssaient pas. Le voyant arriver vers elle, elle afficha un petit sourire, ravie de voir qu’il était tombé dans son piège comme elle tombait dans le sien.

« Tu n’es pas en compagnie de ta très chère Aliénor, Adrian ? » demanda-t-elle, amusée. Elle savait pertinemment que son ton détendu, presque jovial, taquin et détaché n’allait pas durer longtemps. Mais après tout, c’était le jeu et elle avait accepté les règles il y a maintenant bien des années. « Elle semble fort t’aimer, tu sais. La dernière fois que je l’ai croisé, j’ai cru qu’elle enfoncerait ma tête dans la boue… La même que celle où tu viens de mettre tes pieds. » ajouta la jeune femme avant de rire légèrement. Mettre ses pieds dans la boue n’était pas quelque chose d’agréable. Surtout lors d’une sortie, lorsqu’on voulait se faire beau pour le jolie demoiselles célibataires. « Je doute qu'ainsi tu puisses convaincre l’une des jeunes filles à marier à te suivre. » finit-elle par dire, mesquinement.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Une rose est belle ♣ Ses épines piquent


♣ Messages : 673
♣ Livre Sterling : 1040
♣ Date d'inscription : 01/07/2011
♣ Localisation : Landscape Village
♣ Age du personnage : 24 ans
♣ Profession : Bourgeoise toujours prête à aider les plus faibles.


♣ Vos lettres de Noblesse
♣ Libre pour RP ?: Ah que oui :p
♣ Relationship:
♣ Inventaire:

MessageSujet: Re: EVENEMENT 02 ♣ " Fête autour du brasier "   Jeu 14 Juil - 8:48



Il est vrai que trouver Marianne à une fête comme celle se déroulant en ce moment pouvait paraître bizarre, s'amuser n'étant jamais sa priorité. La miss avait cette apparence de jeune femme sérieuse car elle ne prenait jamais vraiment le temps pour s'occuper d'elle-même, sauf en de rares occasions. Elle préférait prendre soin des autres et être sûr que tout allait bien pour eux. Au moins, on ne pouvait pas lui reprocher d'être égoïste... Mais ce soir, c'était une Marianne profitant des petites joies que la vie lui offrait que l'on découvrait. Je dois cependant vous avouer qu'au départ, elle n'avait pas eu tellement envie de venir à cette fête pour le nouveau mariage du roi Henri VIII. Après tout, les affaires politiques n'étaient pas quelque chose qui intéressait grandement la demoiselle, sauf en ce qui concernait le bien-être des petites gens d'Angleterre qui, eux, souffraient de cette politique des plus dures. Si le roi prenait la peine de se soucier un peu plus de son peuple le plus pauvre, sans doute Marianne n'aurait-elle pas à se préoccuper tellement d'eux. Avec des si, on referait le monde, comme disait le proverbe...

C'est donc avec le sourire que cette dernière prit la remarque d'Anna, concernant sa surprise de la voir en ces lieux. Comme quoi, elle pouvait surprendre bien plus qu'elle n'en avait l'air... Cependant, les deux jeunes femmes ne se connaissaient pas plus qu'en dehors de leur devoir réciproque, à savoir prendre soin des pauvres gens. Il est donc un tant soit peu normal que miss Catoni ne voit en Marianne qu'une femme sérieuse et totalement dévoué au service des autres. Qui sait, peut-être verrait-elle une autre facette de sa « coéquipière » ?


-J'ai donc l'air si sage que ça ? Demanda-t-elle, sur une pointe d'humour.

Elles n'eurent cependant pas le temps de continuer leur conversation qu'une femme que miss Foster connaissait très bien vint lui demander si elle pouvait s'asseoir à leur côté. Tournant sa tête d'un quart de tour, Marianne sourit, ravit de voir Svanhilde Pretorian ici. Anna ne semblait pas vouloir les déranger et s'excusa, afin d'aller voir une de ses connaissances.


-Bonsoir Svanhilde. Je t'en prie, assied-toi !

Pour que la nouvelle venue est un peu plus de place à la table, la brunette se décala un peu et se tourna vers elle, toujours le même sourire aux lèvres. Sans doute l'alcool qui fessait petit à petit son effet, bien que la miss n'en ait point bu plus d'une demi-chope. Quand on n'avait pas l'habitude, aussi...

-Je suis ravie de te voir. Comment te portes-tu ?

Marianne ne s'était pas attendue à rencontrer autant de personnes classé dans la partie positive de ses connaissances, bien qu'il était évident qu'en ce genre de soirée, bon nombre de personnes venaient participer aux festivités. Des personnes du bas peuple, devrais-je dire. Car oui, croyez-vous vraiment que les plus nobles allaient se joindre à cette fête ? Que nenni. Ces messieurs et dames s'étaient donné rendez-vous au château, au plus près du roi. C'était pour cette raison que la jeune femme s'était rendu à Londres avec uniquement son père, et non pas en compagnie de son fiancé. Serait-il venu, cependant ? Elle n'était pas vraiment en état de dire oui ou non, elle n'en savait que très peu sur lui pour le moment. Étant un Lord, elle pouvait cependant affirmer qu'il ne serait pas de bon coeur... Remarquez, n'était-il pas fiancé à une petite bourgeoise ne possédant pas une très grande fortune derrière elle ?

_________________

♣️ I’m everything you can’t control

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret-of-stonehenge.forumgratuit.org/

Invité

Invité




MessageSujet: Re: EVENEMENT 02 ♣ " Fête autour du brasier "   Jeu 14 Juil - 21:03



Festoyons tous autour du brasier ou comment Stephen Buckett fit mine d’être intéressé par les raisons de cette fête en y participant ...


Festoyons, Festoyons ... Ou pas. Non, mais franchement ils ont l'air de personnes peu intelligente lorsque je pense qu'ils vont tous festoyer pour célébrer ce nouveau mariage de notre bien aimé Prince qui soit dit en passant ne l'est pas forcément. C'est tout de même affreux, nous ne sommes même pas sûr que les accusations à propos d'Anne Boelyn était fondée, mais monsieur le Roi y croit alors tout le monde suite comme des valets suivant leur maitre.

Je viens tout juste de sortir de ma maisonnée. Bastian travaille encore, et j’espère le voir un peu ce soir, mon fils qui est ma fierté, et peut-être l'un des seuls que je trouve encore assez intelligent de nos jours. Ils suivent tous comme des animaux, n'essaient pas de réfléchir. Oh je ne dis pas non plus que le Roi a tort, je dis que nous devrions nous laisser le temps de réfléchir. Tous ces nobles sont quand même infecte avec nous pour la plupart et tous, nous suivons, quelle idée !

Je marche toujours, m''approchant un peu plus de l'endroit de la fête. J’avoue ne pas savoir pourquoi j'y vais, juste peut être pour voir la tête de ces idiots ou encore regarder les quelques bourgeois qui essaieraient de nous faire croire qu'ils sont pauvre, pour mieux nous avoir. J'aime espionner, j'aime analyser chaque personne, non, croyez-moi, mon but 'est pas de pouvoir contrôler, mais plutôt de pouvoir ne pas me faire tromper par une personne comme j'ai pu l’être par Aryana ou cet assassin de comte. J'arrivais enfin sur le lieu de la sauterie des hypocrites, et des suiveurs. Tous se pavanaient, comme si il imaginait que le Roi les regardait alors que lui, il en avait surement rien à faire ...

Je me dirigeais vers un coin non pas avec le reste du peuple, mais dans un coin écarté et sombre où seule ceux que je voulais bien voir serait me trouver. Je m'étais donc installé contre un mur, jouant avec ma dague qui virevoltait dangereusement dans mes mains.
Je les observais, grouillant comme un nid de fourmi, riant, dansant. Vous me pensez surement morose, mais je ne le suis point, j'aime festoyer mais pour des réjouissances certaines comme je n’arrête pas de vous le répéter. De mon coin sombre, je crus apercevoir ma belle et gentille filleule conversant avec des connaissances à elle, surement. Je scrutais un à un les passants, et les danseurs enjoués. La musique habitait les ruelles. Le brasier réchauffait notre ville, mais au fond, dans certains regards, l'atmosphère était froide. Peut-être n'étais-je pas le seul à trouver cette fête honteuse ou du moins sa cause ?

Au loin, la belle Marianne qui me plaisait beaucoup malgré son jeune âge. Non loin, Anna, celle dont je me méfiais tant par son intérêt, et sa gentillesse malgré son rang. Je sais je suis bien trop méfiant, mais il le fait, croyez-moi, car la confiance est si précieuse, que lorsque quelqu'un nous trompe, le cœur est durci un peu plus, et consentez à me croire, ce n'est pas seulement énervant, ça fait mal ... Mais pas un mot, je ne voudrais pas qu'on sache que je ne suis pas sans cœur ...


Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité




MessageSujet: Re: EVENEMENT 02 ♣ " Fête autour du brasier "   Ven 15 Juil - 12:40


Je ne comprends vraiment pas pourquoi tout le monde fait un plat de cet événement. Ce n'était qu'un mariage. Je commence à croire que le mariage me suit à la trace comme s'il était derrière moi prêt à me sauter dessus comme une grenouille sur un nénuphar. D'accord c'est le mariage du roi et tout le monde doit venir mais, je continue à penser que je serais mieux dans ma forge. Oui je verrais tout de là-bas mais bon il semble que de jolies filles soient de sortie pour l'événement. Mais, il ne faut pas non plus qu'il compte sur moi pour m'habiller autrement que d'habitude. Je m'en fiche des nobles qui sont là dans leur châteaux à boire du vin venus d'on ne sait quel pays. Je dois quand même avouer que je les envie. Pouvoir acheter tout ce qu'ils veulent sans même à avoir travaillé pour ça. C'est sans doute pour cela que je leur parle aussi froidement. En attendant je ne suis pas sûr que je descende de mon balcon. J'ai une vue d'ensemble sur ma prochaine proie. Beaucoup de filles dansaient autour du brasier. C'était magnifique de les voir, avec leur corps si somptueux et tout en les regardant j'étais en train de réfléchir aux filles qui étaient déjà venues dans mon lit. Celle la oui, celle là aussi, celle la non. C'est alors que j'aperçu Judith Worthing, une jeune fille que j'adore embêter parce que cela finie toujours par un dispute et que j'en rigole encore plus. Oui je suis taquin lorsque je le veux et elle a une corde de sensibilité très aiguisé. En autre elle prend rapidement la mouche. Mais je sais quelles sont ses limites et les miennes donc je m'arrête juste au bon moment. Ben oui je sais me contrôler ça vous étonne ? C'est peut-être le bon soir pour aller la taquiner.

Je passe la porte pour aller jusqu’à l’escalier et descendre du balcon. Je sors de chez moi et commence à m'approcher d'elle, à pas de loup. Soudain elle manque de trébucher et se rattrape à mon bras. A force de passer mes journées dans la forge à taper du métal j'ai les bras musclé et il est donc normal que je ne tombe pas et qu'elle ne tombe pas non plus. Je sens qu'elle est prête à s'exercer mais lorsqu'elle croise mon visage, elle ne dit rien. Elle est quand même belle et je sens qu'une phrase pour la taquiner est prête à sortir de ma bouche. Mais elle lâche mon bras et commence à faire quelques pas. Je commence alors à venir vers elle. Et elle me lâche alors :

« Tu n’es pas en compagnie de ta très chère Aliénor, Adrian ?

J'ai envie de lui demander pourquoi je le serais mais, je le sais déjà. Aliénor et moi nous avons un lien difficile et il y a plus d'une personne qui pense que nous sommes ensemble, comme si nous allions nous marier dans pas longtemps. Je ne sais pas si je suis prêt à l'aimer de cette façon là. Judith continue en me disant qu'Ali m'aime beaucoup et qu'elle est prête à mettre sa tête dans la boue. Je regarde mes bottes et constate que Judith a raison. La boue est quelque chose qui est difficile à enlever. Alors que je continue à regarder mes pieds j'entends un mot que je déteste : Marier. Je regarde Judith et lui sourit :

_ Chère Judith, me marier est pour moi la dernière chose que je ferais. Sauf si je trouve celle qui me faut. Mais tu devrais faire également attention a ne pas marché dans la boue qui sait peut-être que quelqu'un aurait envie de toi ... enfin ça m'étonnerais beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité




MessageSujet: Re: EVENEMENT 02 ♣ " Fête autour du brasier "   Ven 15 Juil - 14:29











C'était la fête ce soir et j'avais eu la permission d'Antanasia pour aller m'amuser avec les autres gens du peuple. Je lui en étais d'ailleurs très reconnaissante car j'avais trop envie de retrouver immédiatement mon Adrian, même si nous n'étions pas ensemble mais ça viendra un jour. Je ne perds pas espoir. Tant que monsieur n'est pas prêt à se mettre officiellement avec une fille, ça me laisse une longueur d'avance, même si les gens pensent que nous sommes déjà un couple. Oui, lui et moi avions une relation assez ... compliquée et c'était lui qui compliquait tout. Je m'étais vêtue de ma plus belle robe, cadeau de ma patronne bien qu'elle n'y était pas obligée. « C'est pour t'aider avec ton ami ! » qu'elle m'avait dit. Eh ben j'espère que cette robe va me porter chance avec Adrian. Je ne sais plus comment faire pour attirer son attention.

En parlant d'Adrian, je ne le voyais pas. Ah je parie qu'il a préféré resté dans sa forge au lieu de venir. Cela m'étonne de lui. Il y a pourtant de très jolies filles. J'aurai cru que son côté séducteur l'aurait poussé à venir. Mais au fond de moi, j'étais sure et certaine qu'il allait venir. C'était l'occasion pour lui d'agrandir sa liste de conquête du mois et moi aussi. Tout à coup, je le vis entrain de discuter avec Julie ou Judie ! Oh je sais plus le prénom mais je sais que son nom de famille est Worthing. Mon sang ne fit qu'un tour rien qu'à les voir entrain de discuter, même si je sais qu'ils vont se disputer mais c'est parce qu'elle est assez jolie et ça me dérange. Cela me dérange encore plus qu'il parle à elle. Si cela avait été une autre, je n'aurais rien dit mais ELLE ! En m'avançant vers eux, j'entendis un peu ce qu'ils pouvaient se raconter malgré le bruit.


Judith : « Tu n’es pas en compagnie de ta très chère Aliénor, Adrian ? »

Non mais j'arrive ! Ne t'en fais pas !

Judith : « Elle semble fort t’aimer, tu sais. La dernière fois que je l’ai croisé, j’ai cru qu’elle enfoncerait ma tête dans la boue… La même que celle où tu viens de mettre tes pieds. »

Oh tu ne sais pas à quel point tu as raison ma fille ! Si je n'avais pas été interrompue par ma belle-soeur, c'est la tête toute entière que j'aurai enfoncer dans la boue. En parlant de boue, je remarquais que ma robe en avait un peu mais bon, c'est ça vivre chez les « Petits gens ». J'en avais l'habitude et du moment que j'en avais qu'un peu aux bords, ça m'allait. J'arrivais enfin à leur hauteur quand Adrian prit la parole, après que la miss ait prononcer un mot que ni Adrian ni moi n'aimions entendre : Marier ! Rien qu'à entendre ce mot, je fis une grimace !Berk berk !

Adrian : _ Chère Judith, me marier est pour moi la dernière chose que je ferais. Sauf si je trouve celle qui me faut. Mais tu devrais faire également attention a ne pas marché dans la boue qui sait peut-être que quelqu'un aurait envie de toi ... enfin ça m'étonnerais beaucoup.

- A moi aussi ça m'étonnerait quelqu'un veuille d'elle !

Je me rendis compte, mais trop tard, que j'avais dit ça à haute voix. Je me ressaisis et fis comme si j'avais rien dit, arborant un ravissant sourire pour mon Adrian.

- Adrian ! Alors tu as abandonné ta petite forge adorée pour passer du temps avec moi ? Oh tiens Julie !

J'ai tendance à déformer les noms de ceux que je ne connais pas depuis assez longtemps et que je n'aime pas !



Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité




MessageSujet: Re: EVENEMENT 02 ♣ " Fête autour du brasier "   Ven 15 Juil - 18:12






Elle laissa échapper un petit rire. Si il s'amusait à la juger sur ses relations avec les hommes, c'était quelque chose qu'elle avait prit l'habitude venant de lui. Ainsi, chaque réflexions visant sa vie intime ne la dérangeait plus et la faisait même sourire (ou rire). Elle n'était pas une fille facile. Elle n'était jamais tombée amoureuse et n'avait que dix-huit ans. Il était donc logique, pour elle en tout cas, qu'elle n'est jamais encore eut le plaisir de se mettre nue dans la paille pour un homme. Enfin, elle était ravie de cette situation: car elle ne comptait pas se donner à n'importe qui comme la plupart des filles que côtoie le beau Adrian. Elle soupira légèrement, et était prête à prendre la parole avant qu'une vois féminine ne vint l'interrompre. Autant les réflexions d'Adrian la faisait sourire parce qu'elle le connaissait depuis des années et que c'était devenu un jeu, autant elle ne supportait pas cette blonde immature se mêle à ce jeu. Elle posa un regard froid sur Aliénor et son visage se durçit. Si elle croyait que Judith allait se laisser faire, c'était mal connaître la jolie brune: personne ne lui parlait sur ce ton (et surtout pas une fille) et personne n'avait le droit de déformer son prénom. D'une fierté redoutable, cette fille allait bientôt regretter d'avoir jouer les jalouses et de s'être attaquer à elle.

« Pour l'instant, il l'a passé avec moi. » déclara Judith dans un sourire. Voyant le regard noir de la servante, elle ajouta, amusée: « Voyons, Aliénor. Lève donc cet expression de ton visage: la jalousie ne te va pas au teint. »

Elle rit légèrement, avant de soupirer. Pathétique. Être jalouse de Judith ? C'était comme être jalouse de... De n'importe quoi. C'était ridicule. Jamais Judith ne voudrait d'Adrian (même si il était beau garçon) et cette dernière était certaine que celui-ci ne voudrait jamais d'elle. Ils se connaissaient depuis bien trop longtemps et ne se supportaient pas assez pour pouvoir envisager quoi que soit. Passer une soirée avec Adrian, c'était des répliques cinglantes et des disputes. En quoi cela pouvait-il provoquer la jalousie chez cette fille ?. Judith était certainement la seule fille avec qui le forgeron ne coucherait jamais ici, à Londres. A part les vieilles, les moches et peut-être les mariées (et encore!), cela va de soit. Elle posa ensuite ses yeux sur le visage du jeune homme et se dit que finalement, jouer de cette jalousie mal placée et surtout invraisemblable n'était pas si mal. Elle aimait, d'un certain côté, provoquer (surtout celui ou celle qui l'agaçait, comme Aliénor par exemple). Tout comme Adrian. Peut-être que ce soir il aimerait faire équipe pour taquiner sa chère et tendre ? Ce pourrait être amusant non ? Elle s'approcha alors d'Adrian, se colla contre lui et frissonna légèrement avant de déclarer:

« La nuit est froide, tu ne trouves pas ?... J'ai tellement froid, tu sais. »

Elle attrapa alors le bras du jeune homme qu'elle posa sur elle et se colla encore un peu plus contre son torse. Puis elle lança un regard à la jeune femme et ajouta: « Et c'est Judith. »







Revenir en haut Aller en bas


♣ Messages : 279
♣ Livre Sterling : 755
♣ Date d'inscription : 04/01/2011


♣ Vos lettres de Noblesse
♣ Libre pour RP ?:
♣ Relationship:
♣ Inventaire:

MessageSujet: Re: EVENEMENT 02 ♣ " Fête autour du brasier "   Jeu 21 Juil - 23:33




❀ LONGUE VIE A LA ROSE NOIRE


Je les regardais tous danser et boire à outrance. Le peuple était heureux, mais pouvait-il se douter qu'au Palais de Whitehall, le carnage commençait. Le brasier était immense, si immense que quelques hommes tentaient de le diminuer de peur que celui-ci n'atteigne quelques maisons. Si cela arrivée, Londres ne serait qu'un tas de cendre.
Dans le ciel, le feu d'artifice éclata enfin, laissant le peuple s'émerveiller sous cette pluie d'étoile. On ne voyait que rarement un tel spectacle, donc quand il se présentait, il fallait en profiter.

« Longue vie à la Rose Noire. »

Le silence que les londoniens avaient formé pour regarder le feu d'artifice se brisa. Un homme traversa la place poursuivît par des soldats du roi. Alors que ces derniers avaient beaucoup de mal, quelques hommes courageux du peuple, se jetèrent sur l'homme pour l'arrêter dans sa course. L'homme eut beau se débattre et hurler, il ne pouvait plus bouger, il était foutu et les épées des soldats braquaient sur lui, l'empêché de faire un mouvement.
La rumeur commença à se propager, cet homme avait voulu tuer le roi. Choqué, le peuple regardait l'homme avec dégoût se faire emmener vers la Tour. Bientôt il recevrait le châtiment qu'il méritait.


▬ Les règles sont une nouvelle fois simple, au début vous regardez le feu d'artifice, vous profitez encore de la fête. Mais celle-ci sera troublée par l'arrivée de l'homme. Qu'allez-vous faire? Que pensez vous de cela?
▬ Certains hommes présents peuvent se jeter sur l'homme pour s'arrêter et interroger les soldats du roi pour leur demander, ce que l'homme avait bien pu faire. Vous reprendrez ainsi la nouvelle de l'attentat.
▬ Mais dis donc, c'est quoi la Rose Noire? Vous pouvez bien sûr vous interroger à propos de ce nom si étrange.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumsactifs.com

Invité

Invité




MessageSujet: Re: EVENEMENT 02 ♣ " Fête autour du brasier "   Ven 22 Juil - 18:58

Le fête battait de son plein. Les gens dansaient et buvaient. Ils s'amusaient comme des fous autour de ce brasier. Je suis en pleine discussion avec Anna, quand soudain un sifflement se fait entendre. Je cherche avant tout autour de moi, mais là je remarque que les gens observent le ciel. Je rit et regarde Anna, qui a du se demander ce que je pouvais bien trafiquer à regarder autour de moi de cette manière.

- "Je crois que les réflexes prennent un peu trop le pas sur le reste. En tout cas nous avons droit à un feu d’artifice, j'espère qu'il y aura de quoi s'émerveiller."

La foule avance et je me retrouve serré de tout les côtés, puis les gens avancent et je me retrouve séparé d'Anna. Ne supportant pas d'être trop compressé je me fraye un passage vers le fond de la foule. Après plusieurs coups de coudes et jurons, j'arrive à me sortir du groupe. De la j'admire le feu d'artifice comme il se doit, tout en respirant de l'air frais. Puis un bruit de course me fais tourner la tête, suivis d'un cri:

- "Longue vie à la Rose Noire."


Je cherche du regard d'où viens le cri, et me dirige droit dessus, la foule m'aide en s'écartant. C'est là que je vois un homme, armé et poursuivis par les hommes du Roi. J'en reconnais même certains, les ayants souvent côtoyés. Je m'élance tout en sortant ma dague vers l'homme poursuivis. Celui-ci me vois et brandit son épée pour me dissuader, mais il ignore que je suis chevalier, et cette ignorance lui coûtera sa fuite. Je pare l’épée sans trop de difficultés, sous l'étonnement de 'homme. Puis un coup venant du pommeau de mon arme le met à terre. Les soldats du Roi l'entourent immédiatement. J'interroge alors un des soldats que je connais:

- "Que s'est-il passé?"

- "Cet homme à tenté de tuer le roi, merci de ton aide en tout cas."


La rumeur se propage alors à une vitesse impressionnante, en peu de temps toute la foule à entendu ce que l'homme avait tenté de faire. Ne sachant quoi faire d'autre, et sachant le prisonnier en de bonnes mains, je décide de rester ici. J'aperçois alors Anna et lui fais un signe de tête, je ramasse l'épée de l'homme et la garde sur moi, on ne sais jamais avec ce qu'il viens de se passer.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Beauty ♛ When you live your dream


♣ Messages : 2541
♣ Livre Sterling : 1886
♣ Date d'inscription : 09/07/2011
♣ Age du personnage : 16ans.
♣ Profession : Chanteuse.


♣ Vos lettres de Noblesse
♣ Libre pour RP ?: 1/3 libre.
♣ Relationship:
♣ Inventaire:

MessageSujet: Re: EVENEMENT 02 ♣ " Fête autour du brasier "   Lun 25 Juil - 23:33

...


Dernière édition par Rose L. McMurphy le Jeu 4 Aoû - 11:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Une rose est belle ♣ Ses épines piquent


♣ Messages : 673
♣ Livre Sterling : 1040
♣ Date d'inscription : 01/07/2011
♣ Localisation : Landscape Village
♣ Age du personnage : 24 ans
♣ Profession : Bourgeoise toujours prête à aider les plus faibles.


♣ Vos lettres de Noblesse
♣ Libre pour RP ?: Ah que oui :p
♣ Relationship:
♣ Inventaire:

MessageSujet: Re: EVENEMENT 02 ♣ " Fête autour du brasier "   Mer 27 Juil - 8:13




Des pétillements retentir autour d'eux. Pas de doutes possibles quant à sa provenance : le feu d'artifice avait commencé. Immédiatement, les musiciens cessèrent de jouer de la musique et les bavardages s'estompèrent peu à peu. Les danseurs arrêtèrent de danser. Le silence régnait, tandis que tous les regards des gens du peuple étaient dirigés vers le ciel, admirant ce spectacle unique et rare. On pouvait seulement entendre les bruits émanant des feux. C'était comme si toute la capitale s'était figée, s'était endormit. De la partie également, Marianne s'était retournée afin de pouvoir profiter pleinement des illuminations, sources de lumière dans la nuit noire qui couvrait Londres. Du coin de l'oeil, elle remarqua la présence de Stephen Buckett. Cependant, elle ne montra pas plus d'intention à son endroit.
Tout était vraiment parfait à cet instant, vraiment. Dans son inconscience, la demoiselle sourit. Un sourire heureux et franc. Ces étoiles qui descendaient du ciel, c'était comme un début d'espoir pour toutes ces personnes présentes. La promesse que tout s'arrangera, maintenant qu'une nouvelle air débutait. Pouvait-il en être certain ? Je ne pense pas. Quoi qu'il en soit, rêver pendant quelques minutes ne faisait aucun mal à qui que ce soit, ni même de s'évader devant de telles couleurs. De temps à autre, un petit « wah » surgissait de la foule, preuve de l'émerveillement que procurait cette attraction.

À croire qu'un bref instant de bonheur ne pouvait pas durer éternellement...

Un hurlement vint briser ce silence pourtant si parfait. « Longue vie à la Rose Noire. ». Spontanément, Marianne lâcha du regard le feu d'artifice et posa ses yeux clairs sur la source de tout ce trouble. Un homme était en train de courir, poursuivit par des gares du roi. Elle n'eut pas le temps de se rendre compte de ce qu'il se passait que des hommes lui sautèrent dessus avant de l'empêcher d'aller plus loin. Était-ce prévu ? Certainement pas. Quoi qu'il en soit, cet intrus ne lui disait rien qui vaille. S'excusant auprès de Svanhilde, la brunette se leva et alla chercher son père, qui se tenait debout près du troupeau s'étant formé.


-Père, tout va bien ? Lui demanda-t-elle en lui prenant le bras.
-Oui, oui, tout va bien.

Il ne la regardait pas. Son regard restait figé sur l'homme se faisant embarqué par les soldats, sans doute vers la Tour de Londres où il y sera enfermé avant de connaître son jugement. Mais que s'était-il passé pour que la garde du roi soit à sa poursuite ? La réponse à cette question lui fut vite venue.

Des rumeurs circulaient dans l'assemblée disant qu'on avait tenté d'atteindre la vie du roi et que ce criminel en était l'auteur. Il semblait être seul, mais avec des terroristes, nous ne sommes sûr de rien. Pour Miss Foster, il n'y avait qu'une seule issu à cette fête : partir. Imaginez un peu qu'il est d'autres complices et que ces derniers, souhaitant frapper plus fort, s'en prennent au peuple présent ici, tout de suite et maintenant, hum ? Il était inutile de se mettre en danger, surtout que cette soirée était désormais bouleversée ; les esprits tournaient vers l'attentat qui avait été commis, les personnes étaient peu rassurées. Oui, rentrer serait la meilleure des solutions. Son paternel ne semblait pourtant pas de cet avis, préférant ne pas bouger pour en savoir un peu plus sur ce qui s'était passé au palais de Whitehall. Pour tout vous dire, Marianne ne portait que trop peu d'intention à l'acte qui avait été commis et préférait de loin être en sécurité chez eux, au manoir de Landscape Village. Toutefois, elle savait que Richard Foster ne pourrait pas rentrer sans elle, ce qui l'obligeait à ne pas partir. Dommage, mais frustrant.

Avec un grognement, la jeune femme s'éloigna du rassemblement des curieux et alla s'asseoir à une table, buvant d'un trait une chope de bière qu'elle venait de trouver là. Et dire que pendant un bref instant, elle avait changé d'avis, pensant que cette fête n'était pas si mal que ça ! Elle aurait vraiment dû ne pas venir.

_________________

♣️ I’m everything you can’t control

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret-of-stonehenge.forumgratuit.org/


♣ Messages : 279
♣ Livre Sterling : 755
♣ Date d'inscription : 04/01/2011


♣ Vos lettres de Noblesse
♣ Libre pour RP ?:
♣ Relationship:
♣ Inventaire:

MessageSujet: Re: EVENEMENT 02 ♣ " Fête autour du brasier "   Ven 5 Aoû - 14:24

Cet évènement sera fini le samedi 13 août 2011.
Prenez soin de terminer vos RP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumsactifs.com


♣ Messages : 279
♣ Livre Sterling : 755
♣ Date d'inscription : 04/01/2011


♣ Vos lettres de Noblesse
♣ Libre pour RP ?:
♣ Relationship:
♣ Inventaire:

MessageSujet: Re: EVENEMENT 02 ♣ " Fête autour du brasier "   Sam 13 Aoû - 18:37

Évènement Terminé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumsactifs.com

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: EVENEMENT 02 ♣ " Fête autour du brasier "   

Revenir en haut Aller en bas
 

EVENEMENT 02 ♣ " Fête autour du brasier "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Regarde autour de toi, les arbres sont en fleurs
» [Idée Scénario] bourre-pif autour d'un feu de camp
» [EVENEMENT] Bal masqué de Serpentard
» Réflexion autour d'un repas [PV]
» Il n'y a personne comme toi, même si je regarde autour -PV- |TERMINER :( |
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAJESTIC ROSE ♚ :: Londres :: Les Rues-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit