AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Ne pas rester sur un échec (PV Ralph)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


♣ Messages : 174
♣ Livre Sterling : 431
♣ Date d'inscription : 02/07/2011
♣ Age du personnage : 24 ans
♣ Profession : en quête d'un mari riche et gentil!


♣ Vos lettres de Noblesse
♣ Libre pour RP ?: Oui
♣ Relationship:
♣ Inventaire:

MessageSujet: Ne pas rester sur un échec (PV Ralph)   Dim 21 Aoû - 21:18

Ma première rencontre avec le baron n'avait pas été un franc succès, c'est le moins que l'on puisse dire. Mais je ne m'avouais pas vaincue et trouvait au contraire dans cet éechec une motivation supplémentaire, qui me poussait à chercher à recroiser la route de cet homme qui m'attirait. J'avais éprouvé de délicieuses sensations lors de mon aventure avec le duc de Norfolk et cette histoire avait provoqué en moi un étonnant déclic. Je m'étais rendu compte en cette occasion que j'avais un certain pouvoir de séduction, c'est du moins la conclusion que j'en avais tirée et dans le même temps un certain sentiment de fierté. Je n'imaginais pas un instant que ces hommes puissent chercher avec moi simplement un instant de plaisir passager et bon marché.

Après que ma route ait croisé celle du baron dans les rues de Londres et qu'il m'ait éconduit avec une certaine goujaterie, j'avais poursuivi mes investigations pour en savoir un peu plus sur lui. J'avais seulement réussi à savoir qu'il était plus ou moins fiancé à une jeune femme du nom de Cecily Parr. Cela durait depuis un certain temps et pourtant il n'y avait pas encore eu de mariage ce qui était pour le moins intrigant. Pourtant c'est sur cet engagement que je comptais m'appuyer pour réussir à prendre ma revanche.

Je me rendis donc dans son manoir, nom un peu pompeux pour une maison à étages située dans Londres et que je n'avais pas réussi à voir la première fois, à mon grand désespoir. Cette fois-ci je frappais à la porte sans essayer de l'attendre à l'extérieur. Un serviteur vint m'ouvrir et j'eus alors l'occasion d'apercevoir l'intérieur de la demeure par l'ouverture ainsi ménagée. J'avais mis une tenue élégante comme savait si bien m'en confectionner ma couturière. Lorsque j'aurais mis la main sur un de ces nobles je n'aurais pas à compter chichement pour me vêtir et j'en rêvais déjà. Mais, dans l'immédiat, il me fallait me présenter à l'homme qui venait de m'ouvrir.

"Monsieur, pourriez-vous prévenir Messire le baron que Mademoiselle Haydn souhaiterait s'entretenir avec lui d'un sujet d'importance ... un sujet qui concerne Miss Cecily ..."

J'avais bien préparé mon plan avant de venir et je me montrais assez sûre de moi. Je n'allais pas laisser passer une deuxième occasion !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Baron, megalomania queen of my heart


♣ Messages : 612
♣ Livre Sterling : 590
♣ Date d'inscription : 08/07/2011
♣ Age du personnage : 35 ans
♣ Profession : Baron


♣ Vos lettres de Noblesse
♣ Libre pour RP ?: ALWAYS
♣ Relationship:
♣ Inventaire:

MessageSujet: Re: Ne pas rester sur un échec (PV Ralph)   Lun 22 Aoû - 14:58

- Je vais voir si Monsieur le Baron est disposé à vous recevoir, rentrez en tous les cas!

Ralph Fenton était assis sur une chaise à bras dans sa chambre, un verre de brandy, qui n'était pas le premier de la journée, devant lui, déjà à moitié vide. Le regard perdu dans le vague, il faisait le vide dans sa tête, et l'alcool aidait grandement en cela. La journée n'avait pas été particulièrement mauvaise, mais la morosité l'avait gagné. Il faisait sombre aujourd'hui, le ciel était si gris que la luminosité traversait peu le vitrail, et la pièce baignait dans l'obscurité, chose qui n'arrangeait pas son humeur. C'était un de ses jours où l'insatisfaction et la déprime venait l'habiter, sans crier gare, sans raison particulière.

Aussi quand son plus fidèle serviteur vint le trouver pour l'avertir de la présence d'une certaine Haydn. Son esprit plus lent que d'habitude, il tarda à reconnaitre ce nom, et quand il réussit à donner un visage à celui ci, on ne peut pas dire que son moral s'en trouva ragaillardi. Il n'avait rien contre elle, rien hormis qu'il n'était pas intéressé, qu'il voulait rester en paix, et qu'elle commençait sérieusement à l'agacer avec son insistance. Du reste, il avait entendu de la bouche de son bon ami Howard, dont la langue était un peu trop pendu, des paroles qui lui laissait à penser qu'elle était de toute façon aller voir ailleurs. Une Marie couche toi là! Voilà ce qu'elle était. Il se leva cependant de son fauteuil, les yeux bouffis de sommeil, et congédiant le servant, s'en alla voir ce qui lui voulait cette harpie, laissant flotter une forte odeur d'alcool sur son passage.

Elle attendait, l'air impatiente, aussi pimpante et apprêtée que la dernière fois, jaugeant du coin de l'oeil les environs. Tiens donc, elle était calculatrice, encore une qualité à lui attribuer, pensa ironiquement Fenton. Pensait elle un jour finir maitresse des lieux et circuler ici à sa guise à son bras? Elle n'y gagnerait qu'un titre, elle aurait pu trouver mieux ailleurs, elle l'avait déjà fait, mais il y avait pourtant cette détermination farouche qu'elle avait de le séduire. Il ne comprenait pas vraiment pourquoi! Il n'était pas ce qu'on appelait un parti vraiment intéressant du point de vue financier, chose qui semblait être tout ce qui comptait aux yeux de cette bourgeoise aux valeurs abjectes. Bien sûr si on le considérait sous d'autres points de vue, il était plus qu'acceptable, il s'en enorgueillissait du reste! Tout le monde ne pouvait pas se vanter de posséder d'aussi belles lettres de noblesse que lui
!

-Veuillez me suivre!

Il n'avait aucune envie d'être poli avec elle. Point d'inclinaison ni de baises mains, rapidement Ralph la conduisit jusqu'à sa chambre, chose inconvenante mais il n'en avait cure. Le sournois personnage qu'il était comptait rapidement se débarrasser d'elle, alors au diable les bonnes manières.
Il reprit sa place et l'invita d'un geste à s'installer sur l'unique autre siège de la pièce, un caquetoire permettant aisément à toutes femmes de s'asseoir commodément malgré leurs lourdes robes.


- Je ne pensais pas que vous persisteriez à rechercher ma compagnie après notre dernière rencontre, mais il semble que je me sois trompé! J'ai entendu dire que vous souhaitiez me parler de Cecily...

S'interrompant un instant il se resservit un verre d'alcool avant de reprendre:

-.. que pouvez vous bien vouloir me dire à propos de ma fiancée ? Sûrement du mal! Après tout, vous m'avez poursuivi de vos assiduités, c'est une rivale pour vous. Chose qui m'amuse assez.

Le baron appuya alors ses paroles en riant avec force. Sa tête commençait à tourner légèrement, et il se prit à espérer qu'elle fasse vite et s'en aille,avant que l'alcool le prive de sa lucidité. Il n'était pas un grand buveur, pas comme son cousin Peter, et d'ordinaire évitait les débordements, mais il avait un peu forcé la dose ce jour là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


♣ Messages : 174
♣ Livre Sterling : 431
♣ Date d'inscription : 02/07/2011
♣ Age du personnage : 24 ans
♣ Profession : en quête d'un mari riche et gentil!


♣ Vos lettres de Noblesse
♣ Libre pour RP ?: Oui
♣ Relationship:
♣ Inventaire:

MessageSujet: Re: Ne pas rester sur un échec (PV Ralph)   Mar 30 Aoû - 5:24

Je n'eus pas trop longtemps à attendre pour voir arriver le baron. Mais je dus rapidement déchanter quant à son comportement qui n'était guère plus prévenant que lors de notre première rencontre. Il me sembla rapidement que c'était même pire. J'eus d'abord l'impression de l'avoir dérangé dans son sommeil tant son visage me parut hagard et sa tenue dépenaillée. Il ne donnait vraiment pas l'impression de tenir son rang et j'en conçus une certaine déception. Le baron ne manifesta pas plus de prévenance que ce triste jour où je m'étais fait traiter comme une moins que rien. J'en venais à me demander s'il ne s'agissait pas de son comportement habituel avec les gens ou, pourquoi pas, avec les femmes. J'avais devant moi l'image de quelqu'un qui décidément ne tenait pas son rang. Je ne pouvais concevoir qu'il m'en voulait particulièrement et, malgré tout, je restais sûre de mon pouvoir de charme et de séduction. Mais le jeu en valait-il vraiment la chandelle.

Il m'invita malgré tout à le suivre mais ce fut sur ce ton peu amène que je lui avais déjà connu. Et nous nous retrouvames dans une pièce au mobilier assez sobre qui ne pouvait être qu'une chambre. Il s'agissait certainement de sa chambre et, après avoir jeté un rapide coup d'oeil, j'observais que l'ordre et le raffinement n'étaient pas les vertus premières du personnage. Il s'assit et m'invita à en faire de même sur un siège, le seul qui restait, un siège qui n'était pas d'un grand confort mais assez pratique pour ne pas rencontrer de difficulté avec ma robe et mon jupon, soulevant un instant mes vêtements pour mieux m'installer, découvrant ainsi mes jambes jusqu'au genou avant de laisser retomber le tout.

Selon l'habitude qu'il avait déjà montrée la première fois, il persifla et me fit quelques remarques acides sur l'assiduité que je manifestais envers lui et la nature de mes intentions. Il n'avait pas tort et je m'étais sans doute montrée un peu trop empressée et directe depuis le début mais il était maintenant trop tard pour revenir en arrière et j'allais continuer dans ce registre.

"Il n'est peut-être pas convenable que je vienne ainsi dans votre ... chambre. Mais ... je ne voudrais pas vous laisser dans l'ignorance de certains agissements de Miss Cecily. Comme vous l'avez compris, et même si je suis parfois maladroite, j'ai de ... l'estime pour vous, Monseigneur."

Il m'avait dit que j'allais certainement lui raconter du mal sur sa fiancée parce qu'elle était une rivale. il n'avait pas tort mais il me fallait être crédible. Je finissais par me demander cependant si cet homme valait vraiment qu'on s'y intéresse. Et, en le voyant boire devant moi et rire grassement, j'eus un doute sur son état. Il avait peut-être trop bu. Il était sans doute préférable que je me retire et le laisse, au moins pour l'instant, sur sa faim quant à ces révélations. le baron ne me paraissait pas en état d'écouter quoi que ce soit.

"Mais je crois, Messire, que ... je suis venue à un mauvais moment. Et il me semble préférable de vous laisser. Vous avez certainement d'autres urgences que d'écouter une jeune femme comme moi."

Je commençais alors à soulever robe et jupon pour me lever, me penchant en avant ce qui eut pour effet de lui offrir, bien involontairement à vrai dire, une superbe vue plongeante sur ma poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Baron, megalomania queen of my heart


♣ Messages : 612
♣ Livre Sterling : 590
♣ Date d'inscription : 08/07/2011
♣ Age du personnage : 35 ans
♣ Profession : Baron


♣ Vos lettres de Noblesse
♣ Libre pour RP ?: ALWAYS
♣ Relationship:
♣ Inventaire:

MessageSujet: Re: Ne pas rester sur un échec (PV Ralph)   Mar 30 Aoû - 11:06

Il ne fut pas dur, même pour un esprit embrumé comme celui du baron, de s'apercevoir que le sourire sur le fin visage de l'allemande s'était figé et n'avait plus rien de naturel. C'est de mauvaise grâce qu'elle le suivit, et le regard dédaigneux qu'elle jeta sur le mobilier de sa chambre l'informa rapidement qu'il n'y avait là rien de très précieux, rien dont elle aurait pu rêver! Peut être la pièce à vivre aurait elle été plus à son goût, mais elle n'y était apparemment pas admise aujourd'hui!
Le confort n'avait jamais été la préoccupation principale de Ralph Fenton, il avait préféré à cela l'achat de coûteux vêtements, de chiens de chasse, de chevaux, d'argenterie, et l'organisation de festins.Et les meubles de famille quoique de bonne qualité étaient très austères, à l'image de la personnalité des mâles de la famille.

Elle avait bien raison de vouloir partir et de rappeler que le choix de leur lieu de conversation n'était pas le meilleur. Au moins avait elle un minimum de bon sens! Milena Haydn, en vérité, semblait avoir compris qu'il ne valait pas vraiment le coup, mais elle éveilla tout de même son intérêt lorsqu'elle utilisa le terme "agissements" au sujet de Cecily. Oh, il n'était pas vraiment en état d'entendre des choses qui le mettraient en rage, mais il en prendrait le risque. Et lorsqu'elle se leva de son siège, avec une rapidité, qui l'étonna lui même, il se leva du sien,sans tanguer, et d'un geste léger, la fit se rasseoir.


-Non! Restez! Je suis curieux d'entendre ce que vous vouliez me dire.

Il reprit ensuite place. Brièvement, il dût se rendre à l'évidence. Il s'était conduit comme le dernier des manants envers une demoiselle, un comprotement dont ses ancêtres, même les plus vils, auraient certainement eu honte . Après s'être éclairci la gorge et s'être passé la main dans les cheveux dans un moment de gêne, il reprit donc la parole:

-Je vous prie de bien vouloir oublier ce que vous avez entendu ou vu. Je suis bien conscient de ne pas m'être montré un hôte très prévenant envers vous. Vous m'avez effectivement.. surpris au mauvais moment et je n'aurais pas dû vous recevoir dans cet état.Je ne me présente habituellement pas ainsi... Et pour me racheter, j'aimerais autant que vous soyez prévenue que le duc de Norfolk est un de mes amis les plus proches et que rien de ce qui passe par ses oreilles.. ou par ses bras.. ou ses jambes, ne m'est inconnu. Cela éviterait plus de malentendus entre nous et vous aidera peut être à comprendre mon attitude à votre égard. Je ne suis pas.. partageur comme l'est Howard!

Il ignorait encore combien de temps il tiendrait et réussirait à tenir une conversation cohérente comme celle ci. Mais il lui restait à espérer que tout cet excès ne se traduise que par un mal de tête carababiné! Cherchant à apaiser son corps, Fenton enfouit son visage dans ses mains et lâcha d'un coup:

- Si vous le voulez, je peux faire apporter quelques mets ou boissons.. sinon, je vous prie de bien vouloir me révéler ce que vous étiez venue me dire.Je ne pourrais de toute façon pas descendre beaucoup plus bas aujourd'hui!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


♣ Messages : 174
♣ Livre Sterling : 431
♣ Date d'inscription : 02/07/2011
♣ Age du personnage : 24 ans
♣ Profession : en quête d'un mari riche et gentil!


♣ Vos lettres de Noblesse
♣ Libre pour RP ?: Oui
♣ Relationship:
♣ Inventaire:

MessageSujet: Re: Ne pas rester sur un échec (PV Ralph)   Sam 3 Sep - 8:06

Je m'étais donc levée et m'apprêtais à quitter les lieux. Je n'étais plus certaine du tout de vouloir séduire le baron qui s'était montré pour la deuxième fois un beau goujat. Et de plus il me paraissait dans un état qui ne le prédisposait pas à écouter ce que j'avais à lui dire. Je l'avais observé durant ces quelques minutes qui venaient de s'écouler et le baron Fenton me semblait avoir un peu abusé de l'alcool qui se trouvait à portée de sa main. Il avait, sous mes yeux, porté plusieurs le verre à sa bouche et ce rituel avait dû commencer depuis quelque temps déjà. La vie avec un homme qui avait un tel comportement me sembla soudain moins attirante.

Pourtant ma réaction en provoqua une en retour de sa part et son attitude changea soudain. Il y avait donc une part de jeu et de provocation dans son comportement vis à vis de moi. Je me réjouis sans vraiment le laisser paraître quand il se leva pour m'arrêter et m'inviter à me rassoir. Il s'excusa de ne pas s'être montré un hôte prévenant, ce qui était le moins que l'on puisse dire de son attitude. Je ne savais toujours pas si c'était ma personne ou ce que j'avais à lui dire qui provoquait ce retournement et j'aurais bien aimé le savoir même si j'avais malgré tout une petite idée sur la question.

Et il ne put s'empêcher de me faire une réflexion qui mit mon attention un peu plus en éveil, faisant allusion au duc de Norfolk. Ainsi George était de ses amis et le baron se permit de me faire remarquer que lui-même n'était pas partageur comme pouvait l'être le duc. Cela me troubla quelque peu, à double titre. Voulait-il dire que lui-même était prêt à s'intéresser à moi si je cessais de m'intéresser au duc. A moins qu'il ne me mette en garde contre le caractère volage du duc. J'avais pour ma part déjà acquis plus que des doutes sur le comportement du duc avec les femmes et pourtant je me sentais irrestiblement attirée par une aventure avec lui. Et j'étais bien consciente que cela tiendrait plus de l'aventure que d'un lien marital. Mais George était si prévenant, si doux, si généreux aussi ... Il m'avait fait découvrir l'amour physique et j'en gardais un merveilleux souvenir, prête à recommencer dès que l'occasion se présenterait. Décidément rien ne se déroulait comme je l'avais imaginé en venant en Angleterre. Mais les perspectives qui s'ouvraient à moi n'étaient pas inintéressantes. Mes parents ne seraient peut-être pas vraiment d'accord avec ma manière de voir les choses mais ils étaient loin, mon père étant reparti pour Vienne avant d'aller dans un autre pays pour une nouvelle mission confiée par l'empereur.

"je veux bien rester quelques instants de plus puisque vous voilà revenu à de meilleurs sentiments, Monsieur. Vos sous-entendus concernant le duc de Norfolk ne sont cependant pas très élégants alors que vous ne connaissez pas le déroulement et le contexte des choses. Mais j'oublierai cet écart. Je suis venue pour vous parler de Miss Cecily car ... je ne voudrais pas que vous soyez surpris ou déçu par son comportement. Après ... vous ferez ce que vous voudrez de ce que j'ai à vous dire..."

Je n'étais pas très à l'aise vis à vis de ce qu'il avait laissé entendre de mes relations avec le duc. Et je me rendis compte que ce j'avais à dire concernant Cecily tenait plus du ragôt que d'autre chose. Mais il y avait beaucoup de vrai dans ces faits et cela pouvait modifier le comportement du baron tant vis à vis de sa promise que de moi-même. Je le regardais droit dans les yeux et cherchait à deviner ses pensées en cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Baron, megalomania queen of my heart


♣ Messages : 612
♣ Livre Sterling : 590
♣ Date d'inscription : 08/07/2011
♣ Age du personnage : 35 ans
♣ Profession : Baron


♣ Vos lettres de Noblesse
♣ Libre pour RP ?: ALWAYS
♣ Relationship:
♣ Inventaire:

MessageSujet: Re: Ne pas rester sur un échec (PV Ralph)   Mar 13 Sep - 18:01

Allons donc, cette picra n'était finalement pas si pressée de partir. A sa place, même devant ses excuses, il serait parti sans la moindre hésitation, irrité au plus haut point et prêt à se venger. Mais décidément, Milena Haydn ne semblait pas posséder la moindre once d'orgueil et supportait tout sans broncher. Sa nature placide et son comportement complaisant était agréable, quoique légèrement surprenant, aux yeux du baron, qui lui, était susceptible au plus haut degré possible.

Ne serait ce qu'à la mention des jambes qui passaient entre celles d'Howard, elle aurait dû se vexer et défendre sa vertu, mais elle paraissait admettre qu'elle n'était plus vierge et tout à fait disposée à coucher avec Georges comme une chienne en chaleur. Vraiment, quelle étrange personne! Même Jane Johnson n'était pas aussi dénuée d'amour propre. L'une se vendait sans contrepartie, l'autre pour vivre décemment.Il était étonnant de voir plus de noblesse chez une "vulgaire" fille des rues que chez cette bourgeoise parfumée.



Il fut rassuré sur la normalité de l'autrichienne lorsqu'il l'entendit lui reprocher la façon dont il avait osé mentionner Georges.. et elle par la même occasion. Si elle paraissait digéré la chose avec quelque mal, lui trouvait que quoiqu'elle puisse dire, les propos qu'il avait teu étaient tout ce qu'il y avait de plus véridique et sans affabulation aucune! Etait ce si important pour elle de venir ternir la blanche image de la jeune Cecily?

En tout cas, elle paraissait soudain intimidée et cela éveilla l'intérêt grandissant de Ralph Fenton qui, agacé par son mal de tête et le flou qui l'envahissait peu à peu, lui enjoignit de se hâter d'en venir au fait:



-Régalez moi de vos ragots, Demoiselle, je n'attends que ça. Qu'a donc fait cette donzelle?Je ne vais pas vous frapper dans l'élan de la colère que pourrait provoquer vos révélations si c'est ce qui vous effraie tant. Bien que cela ne coule pas de source pour vous en me voyant ainsi légèrement indisposé,et malgré les rumeurs qui peuvent courir à mon sujet, je reste un gentleman. Je sais me contenir en société.



Les yeux de la demoiselle en question allaient de ses yeux bleus qui ne reflétaient pas grand chose à l'heure qu'il était, sinon un léger abrutissement, à la bouteille à demi vide qui trônait devant elle et lui sur la petite table .



-Je vous vois fixer le brandy avec insistence.L'alcool brouille les sens mais ne transforme pas forcément les gens en brutes si c'est ce qui vous préoccupe! A moins que vous ne cherchiez ainsi à me faire deviner votre soudain désir d'en boire un verre...



Insolence et provocation mais tout en douceur. Savourant cette petite bravade, Fenton esquissa un sourire de maniaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ne pas rester sur un échec (PV Ralph)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ne pas rester sur un échec (PV Ralph)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Nuage de Souris ♂ - La chute n'est pas un échec, l'échec c'est de rester là où l'on est tombé.
» Yulian ✿ l'échec ce n'est pas de tomber, mais de rester là où tu es tombé.
» Quelques enseignements tirés de l’échec d’un combat moral
» moi j'préfère rester toute seule ~ lys&lloyd
» Des fois, mieux vaut rester dans son territoire ¬ Thomas L. Fletcher
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAJESTIC ROSE ♚ :: Londres :: Les Habitations :: Manoir de Ralph Fenton-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit