AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 [DEFI 1] Marmots et Tomates, ça donne un résultat fort peu amusant ▬ Jane & Edouard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


♣ Messages : 279
♣ Livre Sterling : 755
♣ Date d'inscription : 04/01/2011


♣ Vos lettres de Noblesse
♣ Libre pour RP ?:
♣ Relationship:
♣ Inventaire:

MessageSujet: [DEFI 1] Marmots et Tomates, ça donne un résultat fort peu amusant ▬ Jane & Edouard   Dim 11 Sep - 13:37




Marmots et Tomates, ça donne un résultat fort peu amusant .




Londres n'est pas une ville facile et encore moins sécurisante. Il y a la vermine, les brigands et les vilains marmots des rues, qui n'hésitent pas à salir une réputation pour mieux s'amuser.
Jane Johnson, la belle prostituée se trouvait dans les rues de Londres, à la recherche d'un tissu pour se confectionner une robe, minutieuse, elle prenait bien son temps, pour fouiller et trouver la perle rare, celle qui la rendrait plus belle.
Ce que dame Jane ne savait pas, c'est qu'une bande de marmot s'ennuyait fermement en cette belle journée de juin et ces mêmes marmots étaient armés de tomates qu'ils avaient volé, sur le marché du coin.
Jane, dans sa jolie robe, se trouva au mauvais endroit, au mauvais moment et les sales gosses l'attaquèrent à coup de tomate. Au final, on se retrouve avec une Jane furieuse, couverte de fruit, une robe abimée et des gosses fuyards.
La jeune femme se retrouva alors, au cœur de Londres, sous les regards moqueurs des passants, un preux chevalier serait-il dans la salle pour sauver dame Jane ?

    ♣ LE JEU

Jane sera la première à poster un message et Edouard suivra. Ne vous inquiétez pas, le jeu ne s'enlisera pas. Par la suite, même si vos personnages ne s'en doutent pas encore, un gros rebondissement arrivera dans le RP, guidé par le PNJ. Pour le moment, faites réagir vos personnages. Edouard que feras-tu en voyant ta belle en si mauvaise posture?
Ce défi fait parti de votre lien, pour que vous le fassiez évoluer... Libre à vous d'améliorer vos relations où de les enliser.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumsactifs.com

Invité

Invité




MessageSujet: Re: [DEFI 1] Marmots et Tomates, ça donne un résultat fort peu amusant ▬ Jane & Edouard   Dim 11 Sep - 14:29


    Douce matinée, un léger vent frais empêchait Londre d’étouffer sous le poids de cette journée ensoleillée. C’était un beau temps pour sortir et Mary la servante de Jane était rentrée pour la journée chez elle laissant la jeune prostituée seule. Voyant la météo derrière la fenêtre de sa chambre, Jane pensa qu'il était impossible pour elle de rester cloitrée et qu'une journée comme ça ne pouvait que signifier de nouvelles rencontres, et par la même occasion de bonnes affaires. Elle se vêtit de sa robe verte et une fois apprêtée convenablement, elle sortit. Il était absolument impensable pour elle de mettre un pied hors de chez elle sans être absolument parfaite : sa réputation en dépendait. Jane se devait d’être une belle femme, attrayante, toujours impeccable, après tout elle était une prostituée de luxe, soit d'une qualité nettement supérieur à n'importe quelle jouvencelle qu'on pouvait trouver dans chaque coin de rue.

    Jane marchait lentement, sa main droite soulevant un pan de sa robe pour éviter qu'elle ne traîne trop par terre, profitant de la chaleur du soleil sur chaque parcelle de sa peau dénuée de tissus. Ces yeux se posaient ci-et là sur les devantures des magasins et sur les tissus posés sur des tables de bois dehors, afin d'attirer le regard du passant. Technique qui marchait à merveille sur la jeune femme. Elle ne pût s'empêcher de s'approcher des tissus en exposition, caressant du bout des doigts les étoffes, rêvant à une nouvelle robe tout en sachant pertinemment que la dernière visite de Jeannot, son frère, avait mis à zéro ses chances de s'acheter quelque chose cette semaine mais cela ne l'empêchait pas de regarder et de repérer quelque chose pour plus tard. En effet, la jeune femme avait donné tout ce qu'elle avait pu à sa famille ne gardant pour elle et sa servante juste de quoi subsister pendant quelques semaines. Jane espérait que les affaires continueraient de croître afin qu'elle retrouve une situation confortable.

    Un violent coup dans le bas du dos, la sortit de ses pensées, presque immédiatement elle porta une main à l'endroit où elle avait été touché et se retrouva avec les doigts plein de jus de tomates dégoulinant, elle se retourna prestement et se retrouva avec un nouvel assaut de tomates, sur le devant de sa robe cette fois.

    "Nom de Dieu !"


    Son juron, mais surtout son blasphème empli de colère attira sur elle le regard des passants. La surprise laissa rapidement place à des regards amusés. Certaines femmes avares de ragots, avaient sans grande peine reconnue la prostituée de grande renommée, et d'une jalousie qu'elle ne pouvait contenir, leur rire résonnèrent comme une vengeance cuisante. Elle était loin de chez elle et ne pouvait aller se changer sans être remarquée, Jane serra des poings, se frayant un passage entre les passants, déterminée à retrouver ceux qui l'avaient publiquement humilié mais aussi cherchant une quelconque fontaine ou n'importe quel puit pour nettoyer quelque peu sa robe abimée. Chaque regard qui se portait sur elle, au fur et à mesure qu'elle avançait empruntait des airs de moqueries retenues que la jeune supportait très mal.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité




MessageSujet: Re: [DEFI 1] Marmots et Tomates, ça donne un résultat fort peu amusant ▬ Jane & Edouard   Dim 11 Sep - 19:40

Les rues de Londres étaient bondées, et pourtant, la foule semblait s’empresser de s’écarter pour laisser passer un homme, âgé d’une trentaine d’années environ. De part ses habits au point de la mode, et de son épée qui pendait à son côté, l’on pouvait facilement deviner qu’il s’agissait d’un bourgeois. Sa culotte et sa veste noire formaient un parfait contraste avec ses chaussettes blanches, contraste qui semblait refléter l‘étrange comportement que les gens du peuple avaient vis-à-vis de cet jeune homme élégant. Mais ce n’était bien sur pas le rang de cet homme qui faisait que les londoniens préféraient l’éviter. Le visage de cet homme était peut être inconnu à certains, mais sa réputation le précédait de loin, et un simple regard sur l’armoirie dessinée sur le fourreau de son épée suffisait pour faire reculer les gens. Cet homme, c’était Édouard Herbert, qui observait cette scène avec un petit sourire malicieux au coin des lèvres, appréciant le respect, ou plutôt la peur, que les gens éprouvaient à son égard.

Il n’était pas bien rare de voir Sir Édouard Herbert se promener dans les ruelles de Londres, mais ce qui était bien plus rare, c’était qu’il était seul et qu’il n’y avait aucune trace de ses compères. Quel coup pouvait-il encore préparer ? Voilà certainement ce que les gens devaient se demander en le voyant, tout en espérant ne pas être sa prochaine victime. Le jeune homme, qui à première vue semblait être un homme tout à fait charmant, si l’on faisait abstraction de son petit sourire malicieux, avait pour réputation d’être un homme extrêmement cruel. C’était cette cruauté qui lui avait valu son surnom peu flatteur, mais qu’Édouard portait comme s’il s’agissait d’un titre de noblesse: il était le chevalier noir. Et depuis qu’il portait ce surnom, on ne le voyait que rarement porter des habits colorés, comme pour rappeler à tout le monde qui il était, et surtout, de quoi il était capable.

Un attroupement de personne attira son attention. Il attrapa une dame âgée d’une quarantaine d’années par l’épaule, pour la pousser d’un geste brusque, agissant de même avec la personne suivante qui lui barrait le chemin, jusqu’à ce qu’il vit enfin ce qui avait attiré l’attention de la foule. Une ravissante jeune demoiselle qu’il ne connaissait que trop bien se trouvait une fois de plus au centre des regards. Pour le moment, il ne pouvait la voir que de dos, mais Edouard ne se souvenait que trop bien de la beauté de cette femme. D’ailleurs, c’était sa beauté qui autre fois l’avait attiré chez elle, et à y revenir encore et encore, au point d’être devenu bien trop dépendant de la douceur de la jeune prostituée. Maintenant, après l’avoir soigneusement évité pendant un certain temps, il en était guéri, il en était persuadé. Bien qu’il aurait facilement pu passer son chemin, il préféra s’approcher de la jeune femme, un sourire moqueur sur le visage après avoir aperçu l'état de sa robe. Avant de s’adresser à elle sur d’un ton moqueur, sarcastique même, tandis que ses yeux parcouraient la robe tachetée de la jeune femme d’un regard peu flatteur.
« La dernière fois que je vous ai vu, vous étiez en bien meilleure condition »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité




MessageSujet: Re: [DEFI 1] Marmots et Tomates, ça donne un résultat fort peu amusant ▬ Jane & Edouard   Dim 11 Sep - 20:56

    La jeune femme continuait de se frayer un chemin sous les regards moqueurs quand elle sentit une présence qui la fit se retourner. Jane fit donc face à un homme qu’elle ne connaissait que trop bien. Edouard Herbert, ancien client qui l’avait trahi préférant finalement allé chez l’autre prostituée que la jeune femme détestait. Le chevalier était, très certainement, la dernière personne que Jane aurait aimé voir à ce moment précis, ne connaissant que trop bien son penchant pour la cruauté et la raillerie. Le foudroyant du regard elle attendit sa remarque bien placée qui ne tarda pas.

    « La dernière fois que je vous ai vu, vous étiez en bien meilleure condition »


    « Si je me souviens bien, mon cher Edouard, la dernière fois que nous nous sommes vu j’étais dans mon plus strict appareil. Il n’est donc point étonnant que vous m’ayez trouvé mieux apprêtée. Tous les hommes pensent comme vous. »

    Sur ces paroles, la jeune femme lui adressa un sourire railleur, dans toutes ses paroles suintaient le reproche. Il l’avait trahi, ayant préféré changer de côté rejoignant Cassandre, et blessant ainsi l’orgueil de la belle Jane. La jeune femme était rancunière et avec lui plus que de raison. Elle ne comprenait pas pourquoi son retournement de veste lui était si important. En tous les cas, il était presque certain qu’elle ne lui pardonnerait jamais cet affront.

    « Sur ces douces paroles mon cher Herbert, je n’ai pas de temps à perdre avec vos railleries incessantes et enfantines. Alors soit vous m’aider à attraper les vauriens qui m’ont fait cela, soit vous passez votre chemin et allez retrouver votre très aimée Cassandre. Sur ce.»


    Jane lui fit une révérence rapide, ne voulant pas flatter l’orgueil surdimensionné du chevalier. La jeune femme n’avait pu s’empêcher de faire une remarque sur sa trahison. Presque immédiatement elle se trouva idiote, elle savait pertinemment qu’Edouard n’allait pas se priver de la taquiner sur ce sujet épineux et elle lui avait donné l’opportunité de le faire. Jane s’en voulu de marquer un tel intérêt pour lui au lieu de simplement l’oublier et partir. Néanmoins, il était sûrement préférable pour elle de se trouver avec le chevalier noir, au moins cela empêcherait certains de se moquer de la jeune femme de peur de quelques reproches de la part du sanguinaire chevalier.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité




MessageSujet: Re: [DEFI 1] Marmots et Tomates, ça donne un résultat fort peu amusant ▬ Jane & Edouard   Lun 12 Sep - 20:49


Un autre chevalier se serait peut être porté au secours de la jeune femme, mais cette idée était bien loin de venir à l’esprit d’Édouard. Il était bien plus habitué à rabaisser les personnes autour de lui qu’à leur aider. Égoïste au plus haut point, il n’avait aucun mal à assumer sa position. Bien au contraire même. Il appréciait sa vie telle qu’elle était, la peur que les gens lui portaient. Cette peur qui lui avait valu le surnom de chevalier noir. Autrefois, il y avait eu le prince noir, maintenant, il y avec Édouard Herbert, le chevalier noir. Il avait toujours était orgueilleux, et cet orgueil n’avait fait qu’accroître en même temps que sa réputation. Il aurait certainement réussi à faire taire les gens qui s’étaient attroupés autour de la jeune prostituée, se régalant de sa malchance. Sauf qu’au contraire, il était plutôt amusé par la situation. Ce n’était pas tous les jours que l’on voyait une dame aussi élégante dans un tel état. Un sourire cynique se dessina sur le visage du jeune homme en entendant la remarque de la jeune femme. C’était entre autre cette capacité de répondre qu’il avait apprécié chez elle. Après tout, toutes les prostituées étaient belles, du moins celle qu’il fréquentait. Mais dans le cas général, il préférait tout de même les femmes plus dociles que son interlocutrice.
« Et c’est grâce à cela que vous vous enrichissez, même s’il est difficile de distinguer votre rang dans un tel état »
Sourire cynique au coin des lèvres, son regard suivait une fois de plus les courbes de la jeune femme. Même dans une tenue dans un tel état, elle était attirante. Mais après tout, c’était qu’une simple prostituée, donc cela paraissait évident qu’elle le soit. Une fois de plus, il se disait qu’il avait bien fait de ne plus retourner chez elle. Il y avait passé bien trop de temps à une époque, et elle avait réussi à le rendre un peu trop dépendant de cet endroit à son goût. Et s’il y avait quelque chose qu’Edouard ne pouvait pas supporter, c’était bien de ne pas être maître de la situation. Et puis, pensa-t-il, ce n’est qu’une femme, et donc remplaçable.

Par contre, hors de question de la laisser s’adresser à lui de la sorte. Elle devait avoir oublié à qui elle avait à faire ! Il était Edouard Herbert, et pas n’importe quel homme, et il n’allait pas laisser une simple prostituée lui parler sur ce ton, et encore moins devant un publique.
En quelque pas rapides, il rejoignit la jeune femme, l’attrapant par le poignet.
« Vous oubliez votre rang. Vous ne voulez certainement pas faire de moi votre ennemi »
Bien qu’un sourire était toujours dessiné sur son visage, son regard était froid, glacial, et son ton menaçant. Rares étaient les personnes pouvant se vanter d’avoir manqué de respect à Édouard Herbert et de s’en être ressorti indemnes !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité




MessageSujet: Re: [DEFI 1] Marmots et Tomates, ça donne un résultat fort peu amusant ▬ Jane & Edouard   Mar 13 Sep - 17:59


« Et vous, vous oubliez qui je suis ! » dit-elle en enlevant son poignet de sa paume de fer d’un geste rapide. La jeune femme n’aimait pas qu’on lui parle ainsi, et encore moins qu’on la violente, les rares hommes qui lui avaient fait subir cela avaient dû y mettre le prix si ils voulaient revenir chez Jane.
« Je ne suis pas n’importe quelle jouvencelle que vous pouvez maltraiter à votre guise. Je connais des gens qui seraient prêts à vous tuer pour moins que cela. Vous êtes peut être une fine lame Edouard, mais vous n’êtes pas infaillible. Vous ne pourrez rien faire contre trois chevaliers, tout chevalier noir que vous êtes. »
Jane bouillonnait de l’intérieur, et son ton était cinglant, si elle avait pu elle serait volontiers devenu violente mais si Lancelot, Peter, et Odon pouvait le vaincre, elle, seule ne le pouvait. Elle le regardait d’un regard franc, ses yeux marron plantés dans les siens, couleur océan. Autour d’eux, la foule s’était écartée craignant la colère du chevalier. Jane savait très bien que si Edouard voulait la tuer, il le pourrait et cela sans que personne ne lève le petit doigt pour intervenir. Après tout elle n’était qu’une fille de joie, elle n’était rien.

Jane continua sur sa lancée, ne retenant plus le flot de paroles qui se déversait de sa bouche. « Et qui êtes-vous, d’abord, pour me sous-entendre que je vous manque de respect ? Vous n’êtes qu’un vaniteux trop occupé par son orgueil pour apercevoir le mal qu’il fait autour de lui ! Combien d’hommes avez-vous tués pour votre bon plaisir ? Dîtes le moi Edouard. Je respecte mes clients, les gens qui me respecte, les gens dignes de leur rang et vous ne faîtes partis d’aucune de ces catégories. ». La jeune femme savait pertinemment qu’elle n’aurait pas dû dire cela mais il était impossible pour elle de se laisser faire sans rien dire. Cela ne faisait pas parti de son caractère. « Je ne vous dois rien. » souffla-t-elle.

Essoufflée par sa tirade, elle le regardait toujours dans les yeux, poings serrés attendant une réplique ou même un coup de sa part. Si il la maltraitait aujourd’hui, Jane savait qu’elle aurait sa revanche à travers Lancelot qui n’hésiterait pas à provoquer Edouard en duel. Et à cette pensée la jeune femme sourit, elle assisterait sans hésiter aux combats, voir Edouard mordre la poussière serait un spectacle presque …jouissif.

Jane se demanda comment ils avaient pu en arriver là, à se disputer publiquement alors qu’il y a encore quelques mois ils partageaient encore les plaisirs de la chair. Oui, plaisir, la prostituée avait été surprise de trouver le plaisir dans les bras du chevalier noir d’où le fait que la trahison d’Edouard était plus douloureuse que celle de n’importe quel autre client. Jane avait fini par l’apprécier à force, malgré tous ses ravages, sa réputation, elle l’avait apprécié. Réellement. Mais aujourd’hui, maintenant qu’il avait changé de camp, ses méfaits devenaient plus réels, plus injuste, plus horrible. Et si la jeune femme pouvait avoir des relations avec un tueur, elle ne pouvait accepter qu’il lui manque de respect.
Revenir en haut Aller en bas


♣ Messages : 279
♣ Livre Sterling : 755
♣ Date d'inscription : 04/01/2011


♣ Vos lettres de Noblesse
♣ Libre pour RP ?:
♣ Relationship:
♣ Inventaire:

MessageSujet: Re: [DEFI 1] Marmots et Tomates, ça donne un résultat fort peu amusant ▬ Jane & Edouard   Sam 1 Oct - 14:09




Quand les rôles s'inversent.




Les marmots s'ennuient, attaquent, mais aussi s'amusent à bon escient sur des victimes toutes choisies. La belle Jane Johnson en avait fait les frais, les marmots auraient pu en avoir assez et s'enfuir, mais non, il avait suffi qu'ils aperçoivent Edouard Herbert, pour qu'ils reviennent à la charge. Discrètement, ils écoutèrent la conversation entre la belle prostituée et le chevalier. Encore plus discrètement, ils volèrent des tomates sur une étale de marché, la plus proche, puis comme ils trouvaient que le chevalier était trop grossier, ils le bombardèrent de tomates. Nous nous retrouvons alors avec un Edouard Herbert fou furieux et quelques marmots qui s'enfuyaient au loin.
Comment les deux protagonistes de notre histoire vont réagir ? A eux de nous le dire.

    ♣️ LE JEU

Après Jane c'est au tour de Edward de profiter de la malchance. Jane va pouvoir maintenant se venger du malheur qu'elle a reçu juste avant.
Bon jeu Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://majesticrose.forumsactifs.com

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [DEFI 1] Marmots et Tomates, ça donne un résultat fort peu amusant ▬ Jane & Edouard   

Revenir en haut Aller en bas
 

[DEFI 1] Marmots et Tomates, ça donne un résultat fort peu amusant ▬ Jane & Edouard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» Le cake aux saint-Jacques et tomates cerises
» Tajine de Kefta aux oeufs et aux tomates
» Cake aux tomates séchées, feta, basilic.
» Madeleines aux tomates séchées et au parmesan
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAJESTIC ROSE ♚ :: Londres :: Les Rues-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit