AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Curiosité n'est point vil défaut, mais point trop n'en faut! Andrew Fane/ Esha Barat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


♣ Messages : 193
♣ Livre Sterling : 275
♣ Date d'inscription : 19/11/2011
♣ Age du personnage : 24
♣ Profession : Compagnon chirurgien et héritier


MessageSujet: Curiosité n'est point vil défaut, mais point trop n'en faut! Andrew Fane/ Esha Barat   Mer 25 Jan - 20:14

Mon dieu quel monde il y avait dans les rues ! Cela grouillait littéralement et il devait sans cesse esquiver les passants qui fonçaient sans regarder devant eux. Si il n’avait pas eu ses très chères cousines sur son dos, il serait resté bien tranquillement dans la demeure ancestrale de l’esquire, là bas, dans les terres. Mais non ,il n’avait pas eu le choix devant ces 3 furies lui répétant jours et nuits la même litanie : « il faut que vous rencontriez du beau monde cousin Andrew, et ce n’est certainement pas en restant à rêvasser ici que vous réussirez à vous faire des connaissances, si ce n’est une petite paysanne bien disposée à vous offrir ses faveurs. »
Il s’était retenu de soupirer, ayant appris après une année à les côtoyer que cela ne servait qu’à raviver leurs flammes démoniaques. Et le voilà à marcher péniblement dans le Londres marchand, certainement pas l’endroit que lui aurait prescrit ses cousines, mais ce qu’elles ne savaient pas ne leur feraient pas de mal !

Il regardait les étals, les couleurs éparses des draperies soyeuses qui les ornaient leur donnant une allure de fête, il observait les manèges des petits voleurs à la tire devant lui, s’amusant de leur habileté-tant qu’il n’en était pas la cible- et puis son regard se portât sur le marchand de pâté, déambulant le long de la voie, et qui proposait de sa voix sonore un petit encas, réduisant au passage les tympans de ses voisins à néant.

Son estomac criait famine, c’était sûrement un signe. Il se précipita sur le marchand, lui donna une piécette et reçut en échange la précieuse victuaille qu’il commença à dévorer sans grande manière, après s’être écarté de l’axe de circulation. Il s'adossa à la devanture d'une boutique et déposa avec précaution sa cane sur le côté.

Tout en mastiquant la nourriture il porta son regard sur le côté. Il y avait là un mendiant et il se sentit soudain coupable de manger ainsi si proche d’un indigent. Voilà cependant que débarqua dans son champ de vision une femme à la beauté exotique, sa peau était bien plus tannée que ne l’était celle des femmes d’Angleterre, et même les hispaniques, ses cheveux étaient longs et noirs, d’un noir sans pareil en Europe. Le regard qu’il perçut était doux et bienveillant, mais comme teinté de tristesse. Il la vit se pencher et déposer dans la sébile de l’homme plusieurs pièces et murmurer quelques mots à peine compréhensible.

Fasciné, il ne chercha pas à dérober ses yeux de ce spectacle et la fixa avec une intensité peu coutumière chez lui. D’où une telle femme pouvait elle provenir ? Que faisait elle ici, à Londres ? Pourquoi paraissait elle si éteinte ? Curiosité, curiosité ! Apparemment ce penchant du chirurgien n’était pas apprécié au vu du regard peu amène que lui lança sans détour un homme qu’il reconnut pour être un des marquis que lui avait montré son cousin à la cour. Il ne voyait pourtant pas ce qu’il faisait de mal.

Il n’avait jamais porté offense à ce personnage, peut être celui ci le confondait avec un autre . Lui adressant un poli mouvement de tête, il reporta donc toute son attention sur la délicieuse créature, ses deux yeux au regard clair comme l'eau d'un lac de montagne cherchant à percer les mystères de cette femme si différente de lui. En général les étrangers venant des contrées lointaines étaient ici en tant qu'esclaves, mais cette femme semblait au contraire plutôt libre de ses mouvements, c'était étonnant, très étonnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité




MessageSujet: Re: Curiosité n'est point vil défaut, mais point trop n'en faut! Andrew Fane/ Esha Barat   Jeu 26 Jan - 10:45

    Une journée comparable à toutes les autres journées . La jeune Esha s'était levée de bonne heure afin d'aider en cuisine pour la préparation d petit déjeuné . C'est qu'elle n'était pas vraiment habitué à être servit sans rien faire . Elle se lava et se vêtit d'une petite robe simple au ton bordeaux et doré . Une robe anglaise ... Elle n'aimait pas vraiment ces tenues mais son fiancé lui avait recommandé celle ci lui affirmant qu'elle se devait de porter des vêtements du pays si elle ne voulait pas être regardait de façon étrange , telle une bête de foire . Elle l'écouta alors . Elle coiffa ses longs cheveux couleur de nuit et se tourna pour découvrir son compagnon qui boutonnait tranquillement sa chemise, elle se leva , se posa face à lui pour lui mettre son nœud papillon alors qu'il râlait de ne pas y parvenir . Le sourire de la jeune femme était bienveillant bien que triste . John lui expliqua alors qu'il avait un rendez vous important en ville , Esha lui demanda de l'accompagné , ainsi elle l'attendrais au marché et pourrait faire des emplettes .. du pays . Aimant l'idée il accepta et après avoir bus leur petit déjeuné ils partirent pour la ville .

    Esha était calme et souriante comme à son habitude , elle marchait dans les allées quand elle aperçut un homme qui semblait criait famine . Elle s'approcha alors doucement sous le regard de John et de l'inconnu , elle lui offrit plusieurs pièces qui aux yeux du mendiant était une fortune et lui dis doucement << Achetez vous de quoi vous nourrir , et nourrir votre famille . Puis je Shiva veiller sur vous >> elle se tourna alors vers son fiancé qui semblait ne pas appréciait quelques choses, mais elle ne s'en occupa pas vraiment le voyant partir avec l'homme de son rendez vous . Elle regarda alors dans la direction du regard de John et vis un homme, un homme qui la regardait avec intensité . Esha ne comprenant pas s'approcha doucement de lui << Bonjour Monsieur . Puis je savoir pourquoi ce regard insistant sur ma personne ? >> elle était habitué à être regardait mais pas de cette façon les regards étaient plutôt moqueur et froid ...

    Alors qu'elle regardait l'homme de son regard ambre un fin sourire étira ses lèvres qui n'étaient point peinte , elle ne portait d'ailleurs aucun maquillage contrairement aux femmes d'Angleterre qui voulait toujours plus de poudre , plus de rouge . Elle ne voulait que la nature . Elle remarqua alors une canne posée prés de l'homme, et sa position montrait en tout point qu'il ne pouvait hélas pas marcher à son aise, qu'avait il de différent ? Elle regarda alors la position des pieds de l'homme, visiblement un de ceux ci avait un problème , et c'est surement ce qui l’empêchait de marcher correctement d'où la canne . Ne le quittant pas des yeux dans sa pose à la fois élégante et simple elle attendais la réponse à sa question .
Revenir en haut Aller en bas


♣ Messages : 193
♣ Livre Sterling : 275
♣ Date d'inscription : 19/11/2011
♣ Age du personnage : 24
♣ Profession : Compagnon chirurgien et héritier


MessageSujet: Re: Curiosité n'est point vil défaut, mais point trop n'en faut! Andrew Fane/ Esha Barat   Mar 31 Jan - 18:39

Il s'était attendu à beaucoup de chose. A ce que le marquis dans un élan de rage, pour Dieu sait quelle raison, s'élance au devant de lui et le provoque en duel, à ce que quelqu'un le dévisage et regarde avec insistance sa canne, ou bien à ce que la jeune femme le surprenne dans cet élan de "voyeurisme" et lui signale son dédain.
Mais il n'était pas devin, et rien de tout ceci ne se produisit. Non. Ce fut bien la chose la plus étrange qui se passa en réalité.

Elle l'avait surpris mais le scénario était bien loin de tout ce qu'il avait envisagé là. La brune exotique visiblement nullement fâchée, s'était avancée vers lui avec grâce et doux rêveur qu'il était , il eut un moment l'impression d'une apparition divine devant lui. Mais non elle était faite de chair tout comme lui, tout comme les autres passants.
Mieux encore, elle lui avait dédié un sourire, timide, mais sincère.


<< Bonjour Monsieur . Puis je savoir pourquoi ce regard insistant sur ma personne ? >>

Son accent n'était pas aussi chantant qu'il l'avait imaginé, il était rugueux et elle butait sur les mots mais elle s'exprimait néanmoins de manière tout à fait compréhensible. D'où pouvait bien venir cette beauté inhabituelle?! Perdu dans ses réflexions intimes, il la fit attendre quelques minutes avant de secouer sa tête pour se retrouver à nouveau dans le brouhaha londonien avec elle en face de lui, attendant toujours une réponse. Ouvrant la bouche, puis la fermant, puis la rouvrant, il paraissait bien mal à l'aise. Avec les inconnus, il avait toujours été légèrement distant, par timidité plus que par misanthropisme, mais l'effet était toujours le même: il gênait les gens par sa bizarrerie
Que pouvait il bien lui répondre? Saisissant son courage à deux mains il se lança , tentant d'apporter une impossible justification:


- Je vous prie de bien vouloir m'accorder votre pardon. Je pensais passer plutôt inaperçu mais la malchance a voulu que vous surpreniez mon regard.. vraiment je.. ne croyez pas que je sois de ces hommes guettant les femmes. Ce n'est pas du tout le cas! ô grand dieu non!Je serais d'ailleurs bien incapable de courir après le sexe faible en pleine rue... vous n'avez rien à craindre.

De ses grandes billes bleues qu'étaient ses yeux, il évitait de croiser son regard.

- Pour être franc.... je n'avais jamais vu personne avec ce teint de peau ....

Cela pouvait passer pour une insulte, mais pas dans sa bouche, le ton était beaucoup trop doux. Cela pouvait passer pour un compliment, mais ce n'en était pas un. Non ce n'était qu'un constat...un demi aveu de sa curiosité!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Curiosité n'est point vil défaut, mais point trop n'en faut! Andrew Fane/ Esha Barat   

Revenir en haut Aller en bas
 

Curiosité n'est point vil défaut, mais point trop n'en faut! Andrew Fane/ Esha Barat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La peur des autres peut-être un qualité , mais reste souvent un défaut ~ Nausicaa
» A quand le second tour?
» Dena Erwena, glauque mais pas trop
» Travelo mais pas Trop. [UC]
» Milo ; Reculer pour prendre de l’élan, pour pouvoir mieux sauter, mais à trop reculer on finit par ne plus sauter.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAJESTIC ROSE ♚ :: Londres :: Les Rues-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit